Catostomidés

Les Catostomidés sont des poissons d'eau douce, étroitement apparentés aux MÉNÉS. Cette famille compte environ 13 genres et 72 espèces. La plupart des espèces vivent en Amérique du Nord, mais la répartition d'une des espèces s'étend jusque dans l'Est de la Sibérie et une autre espèce se retrouve en Chine. Le Canada abrite 18 espèces appartenant à 7 genres (en plus d'autres espèces fossiles), mais on n'en trouve aucune à Terre-Neuve ni dans l'île de Vancouver. Le Meunier rouge et le Meunier noir ont la plus grande répartition et on les trouve dans les lacs et les cours d'eau des Maritimes jusqu'en Colombie-Britannique. Le Meunier rouge se rencontre même dans le Nord près de la côte arctique. Cette famille inclut également la Couette (un poisson semblable à la carpe) et les catostomes proprement dits (qui ont parfois des nageoires rougeâtres).

Description
Peu de poissons de cette famille atteignent plus de 40 cm de longueur. La plupart ont une bouche ventrale (située sur la partie inférieure du corps) pourvue de grandes lèvres couvertes de papilles (petites protubérances en forme de mamelons). La plupart se nourrissent principalement de petits organismes benthiques qu'ils aspirent (ce qui a valu à certains le nom de « suceurs »).

Reproduction
La fraie a habituellement lieu au printemps ou au début de l'été. Les mâles reproducteurs ont parfois des tubercules nuptiaux (petites excroissances blanches et cornées) sur certaines parties du corps et certaines nageoires. Les Catostomidés sont habituellement de couleur terne, mais le Meunier rouge a parfois une bande rouge éclatante sur les côtés pendant la fraie.

Importance biologique
Les Catostomidés, généralement considérés au Canada comme une nourriture de mauvaise qualité, font rarement l'objet de pêche commerciale ou sportive, même s'ils sont abondants et faciles à capturer. Leur nom commun et leurs connotations ne font probablement pas en sorte qu'ils soient plus acceptés pour la pêche et la nourriture. Ils ont de nombreuses arêtes, mais on les mange à l'occasion (parfois vendu de façon trompeuse sous le nom « mulet ») et on les donne à manger aux chiens. Ils constituent une ressource alimentaire importante pour d'autres espèces de poissons. Ils font parfois compétition aux Salmonidés, mais l'étendue de cette compétition est encore peu connue, et probablement bien exagérée.