Corégones

Les corégones, poissons d'eau douce, appartiennent à la classe des Actinoptérigyens, à la famille des Salmonidés (voir SAUMON) et à la sous-famille des Corégonidés Certains taxinomistes considèrent parfois cette sous-famille comme une famille. Les corégones sont largement répartis dans tout l'hémisphère Nord. Au Canada, on compte 3 genres et 20 espèces de Corégones dont trois du genre Prosopium (Ménomini rond, Ménomini des montagnes et Ménomini pygmée).

Corégonus

Le genre Coregonus comprend 16 espèces, dont les corégones proprement dits et les ciscos (qui étaient autrefois classés dans le genre Leucichthys). Les corégones se nourrissent surtout au fond, on dit d'eux qu'ils sont benthophages. Leur museau dépasse leur mâchoire inférieure et ils ne possèdent que quelques branchicténies qui leur permettent de filtrer les grosses particules de nourriture. Les ciscos s'alimentent au milieu de la colonne d'eau. Leur mâchoire inférieure est au moins aussi longue que la supérieure et ils sont pourvus de plusieurs branchicténies avec lesquelles ils filtrent les petites particules.

Il existe une certaine confusion sur les liens qui existent entre les espèces du genre Coregonus, mais ce genre inclut au moins 3 espèces de corégones et 11 espèces de ciscos (dont 5 espèces exclusives aux Grands Lacs). Dans le Sud du Canada, la plupart des espèces, commercialisée sous le nom de « chevaine », se rencontrent exclusivement dans les lacs. Dans le Nord, il existe de nombreuses populations qui habitent les cours d'eau et d'autres qui migrent même vers la mer pour leur vie adulte mais se reproduisent en eau douce (anadromes). Ces dernières peuvent entreprendre de longs voyages et migrer sur plus de 1000 km le long du fleuve Mackenzie.

Le genre Stenodus, inclut une seule espèce, l'Inconnu (S. leucichthys), le plus grand de la sous-famille, qui peut mesurer plus de 150 cm et peser plus de 28 kg. L'Inconnu se nourrit d'autres espèces de Poissons. La forme de son corps rappelle celle du brochet et il est pourvu d'une grande bouche et d'une mâchoire inférieure qui dépasse la supérieure. On le rencontre dans les lacs et les cours d'eau de grande taille, mais au Canada sa répartition est limitée au bassin du Mackenzie et à l'ouest de cette région.

Importance de la pêche

Parmi les Poissons d'eau douce du Canada, le Grand Corégone (C. clupeaformis) est l'espèce commerciale la plus importante, quoique les prises aient décliné au cours des vingt dernières années, particulièrement dans les Grands Lacs en raison de la surpêche et de la dégradation de l'environnement. Autrefois, on pêchait commercialement plusieurs espèces de ciscos dans les Grands Lacs, mais elles ont été considérablement décimées et ne sont plus exploitées commercialement. Plusieurs espèces de Corégones constituent une nourriture importante pour les AUTOCHTONES. Ce ne sont pas des espèces importantes pour la pêche sportive, quoique le Ménomini de montagnes (P. Williamsoni) gagne en popularité auprès des pêcheurs sportifs en Colombie-Britannique et en Alberta.