Gagnon, Ernest

Ernest Gagnon, né Frédéric-Ernest-Amédée, folkloriste et organiste (Rivière-du-Loup-en-haut [auj. Louiseville, près de Trois-Rivières], Qc, 7 nov. 1834 -- Québec, Qc, 15 sept. 1915). Membre d'une éminente famille de musiciens de Québec, Gagnon est surtout connu pour son travail de collectionneur de MUSIQUE FOLKLORIQUE canadienne-française. Ses transcriptions de chansons, publiées en 1865-1867 sous le titre de Chansons populaires du Canada, contribuent non seulement à la conservation d'un riche patrimoine, mais éveillent l'attention du monde musical à la dignité et à la beauté des chansons québécoises de tradition orale. Il porte un grand intérêt à la musique de First Peoples et compose une musique pour piano, Stadaconé, en 1858, qui semble être la première composition annotée basée authentiquement sur la culture autochtone en Amérique du Nord. Expert accompagnateur de plain-chant, Gagnon est l'organiste virtuose de l'église Saint-Jean-Baptiste (1853-1864) et de la Basilique de Québec (1864-1876). Un certain nombre de ses compositions pour piano, voix et chorale ont été publiées dans les volumes un, deux et sept du Patrimoine musical canadien.