Kirby, Michael J.L.

Michael J.L. Kirby, homme politique, administrateur (Montréal, 5 août 1941). Après des études à l'U. Northwestern et à l'U. Dalhousie, Kirby enseigne dans cette dernière institution jusqu'à sa nomination, en 1970, comme adjoint du premier ministre de la Nouvelle-Écosse Gerald Regan, poste qu'il conserve durant trois ans. Revenu à l'enseignement en 1973, il accède toutefois à la fonction publique fédérale l'année suivante, dans les fonctions de secrétaire principal adjoint du premier ministre Trudeau. En 1976, Kirby devient l'un des Nova Scotia Commissioners of Public Utilities et, l'année suivante, président de l'Institut de recherches en politiques publiques. En 1980, il est nommé secrétaire du Cabinet aux Relations fédérales-provinciales et, en 1981, greffier adjoint du Conseil privé.

Il joue un rôle de premier plan dans la stratégie fédérale de rapatriement de la Constitution, ce qui lui vaut une place d'honneur dans la démonologie des politiciens provinciaux, tout de suite derrière Trudeau. En 1982, il remplit les fonctions de vice-président du Canadien National, tout en présidant le groupe de travail fédéral sur les pêcheries de l'Atlantique. En 1984, Trudeau le nomme sénateur. Une fois les libéraux revenus dans l'Opposition, Kirby copréside la campagne nationale du Parti libéral fédéral, aux côtés de Raymond Garneau.