Politique

Au sens large, le terme « politique » s'entend de tout conflit interpersonnel quant à l'attribution du pouvoir, de la richesse ou du prestige dans la poursuite d'intérêts par des moyens autres que la violence physique. De façon plus optimiste, la politique est un moyen essentiel de réaliser des objectifs collectifs par la coopération pacifique. Au sens strict, la politique renvoie aux activités liées au GOUVERNEMENT et à l'ÉTAT. L'État a pour but de gérer les conflits et d'imposer des solutions qui lient tous les particuliers et les groupes sur lesquels il exerce un pouvoir. Pour être viable, l'État doit détenir un pouvoir incontesté sur une population et un territoire donnés.

Le rôle de l'État fait l'objet de nombreuses théories en SCIENCE POLITIQUE. Selon David Easton, un politicologue de renommée mondiale originaire du Canada, l'État a pour rôle l'attribution autoritaire des valeurs. Les marxistes, par contre, perçoivent la politique comme une lutte des classes et l'État comme l'institution qui reflète et exprime les intérêts communs de la CLASSE SOCIALE dominante. Pour les pluralistes, la politique correspond à une concurrence des intérêts et des groupes organisés, l'État servant alors d'arbitre neutre qui impose des solutions acceptables pour l'ensemble. D'autres observateurs perçoivent la politique comme une lutte entre des ÉLITES qui manipulent les masses pour parvenir à leurs propres fins.

Au Canada, la politique date de milliers d'années, quoique le pouvoir politique chez les peuples autochtones avant l'arrivée des Européens diffère grandement de ce qu'on trouve dans un État moderne. Au sens strict, la politique remonte probablement au régime français et sûrement pas plus tard que la fin de XVIIIe siècle, lorsque des assemblées législatives élues sont établies dans le Haut-Canada, dans le Bas-Canada, en Nouvelle-Écosse et au Nouveau-Brunswick.

Dans l'État canadien, la politique englobe habituellement les activités liées aux trois niveaux de gouvernement - fédéral, provincial et municipal - ainsi que leur interaction. Les activités politiques liées à ces trois niveaux comprennent une interaction des pouvoirs législatif, exécutif et judiciaire, ainsi que des ministères et organismes administratifs du gouvernement, des partis politiques et des groupes d'intérêts.

Une grande partie des activités sur lesquelles portent les reportages et les observations des médias d'information a trait à la politique (voirPOLITIQUE ET MÉDIAS). La plupart des Canadiens peuvent nommer le PREMIER MINISTRE FÉDÉRAL et celui de leur province (voirPREMIER MINISTRE PROVINCIAL) et d'autres personnalités reliées au processus politique. La vaste majorité des Canadiens adultes participent à l'activité politique en votant aux élections. L'étude théorique de la politique s'appelle « la science politique », mais d'autres disciplines telles que l'histoire, la géographie et la sociologie se penchent aussi sur la politique.

Les gens associent parfois l'expression « politique » à la manipulation cynique de l'OPINION PUBLIQUE, à l'échange de faveurs pour obtenir un soutien politique, ainsi qu'à l'enrichissement des hommes et des femmes politiques et de leurs amis aux dépens de la société (voirCORRUPTION). Bien qu'une telle activité existe sûrement, elle ne correspond qu'à une infime partie de la vie politique.