5e tour : Comment passe-t-on...

Comment passe-t-on de la Première Guerre mondiale à Anne Murray?

Dans cette édition des six degrés d’histoire du Canada, nous commençons par la guerre qui transformera toutes les guerres pour terminer avec la première grande vedette internationale féminine de musique pop canadienne, Anne Murray, connue pour ses chansons pop douces-amères, ses ballades country et ses pétillants albums de Noël.

Comment passe-t-on de la Première Guerre mondiale à Anne Murray? Dans cette édition des six degrés d’histoire du Canada, nous commençons par la guerre qui transformera toutes les guerres pour terminer avec la première grande vedette internationale féminine de musique pop canadienne, Anne Murray, connue pour ses chansons pop douces-amères, ses ballades country et ses pétillants albums de Noël.


Première Guerre mondiale

Plateau de Vimy

La Première Guerre mondiale (1914-1918), le conflit le plus sanglant dans l’histoire du Canada, coûtera la vie à plus de 60 000 Canadiens. Dénuant la guerre de tout aspect romantique, elle repousse les limites du massacre humain tout en suscitant la crainte d’un engagement militaire à l’étranger, crainte qui durera jusqu’à la Deuxième Guerre mondiale. D’un autre côté, les grandes réalisations des soldats canadiens sur les champs de bataille, notamment à Ypres et à Vimy, éveillent un fort sentiment de fierté nationale et rendent bien réelle la possibilité, pour le Canada, de se dissocier de l’Empire britannique.

Combat illustrant de manière particulièrement crue la violence souvent futile de la Première Guerre mondiale, la bataille de Passchendaele éclate en Belgique. Le long métrage La bataille de Passchendaele (2008) raconte l’expérience vécue par un soldat canadien dans cette bataille – le grand-père de l’acteur, scénariste et réalisateur Paul Gross.

Paul Gross

Paul Gross acquiert une notoriété internationale pour son interprétation de Benton Fraser, gendarme de la GRC, dans la comédie dramatique Direction : Sud (1994-1999). Racontant l’histoire d’un agent de la GRC à Chicago, cette série télévisée canadienne – la première à devenir un grand succès américain – est malheureusement annulée par la CBS aux États-Unis après la diffusion de sa deuxième saison. Paul Gross ramènera toutefois Directon : Sud à la vie au Canada, cette fois en tant que producteur exécutif et chef scénariste, ce qui lui vaudra le prix Gemini du meilleur scénario dramatique en 1998.

Clin d’œil aux téléspectateurs canadiens, le complice du gendarme Fraser, un chien-loup sibérien, a pour nom Diefenbaker, faisant allusion au 13e premier ministre du Canada.

John Diefenbaker

John Diefenbaker

Premier ministre de 1957 à 1963, John Diefenbaker est un grand défenseur des droits civils. En 1960, il appuie la Déclaration canadienne des droits et accorde le droit de vote aux membres des Premières Nations. Orateur populaire au grand charisme, John Diefenbaker cause parfois aussi des dissensions au sein du Parti progressiste-conservateur, qu’il dirige de 1956 à 1967. On le critique également pour son indécision quant à la question des missiles nucléaires en sol canadien et son annulation du projet Avro Arrow de l’Aviation royale du Canada (ARC).

Parmi les réalisations les plus importantes de John Diefenbaker en tant que premier ministre, citons l’engagement du Canada dans un système de défense aérienne intégré avec les États-Unis, du nom de NORAD (Commandement de la défense aérospatiale de l’Amérique du Nord). Un autre Canadien profondément engagé dans la défense aérienne du Canada est John McCurdy, directeur adjoint canadien de la production d’aéronefs pendant la Deuxième Guerre mondiale.

Snowbirds

Les Snowbirds (431e Escadron de démonstration aérienne) comptent parmi les meilleurs au monde en matière d’acrobaties aériennes de précision. Formé de 11 avions à réaction CT-114 Tutor, l’escadron est piloté par des membres actifs de l’ARC. Le 11 juillet 1971, le plus grand spectacle aérien d’une journée en Amérique du Nord a lieu à Moose Jaw. Dans le cadre du « Saskatchewan Homecoming Airshow », les Snowbirds – dont le nom, choisi par des élèves locaux du niveau élémentaire, est alors utilisé pour la première fois – offrent une prestation mémorable.

« Snowbird » est également une chanson écrite par Gene MacLellan popularisée aux quatre coins du monde par la chanteuse Anne Murray.

Anne Murray

<i>Snowbird</i>

Après avoir enregistré quelques chansons avec Arc Records, Anne Murray signe un contrat discographique avec Capitol Records, pour ensuite publier l’album This Way Is My Way en 1969. « Snowbird », figurant sur cet album, sort sous forme de simple à l’été 1970. La chanson connaît un succès instantané, se hissant au sommet des palmarès canadiens dans les catégories « adulte contemporain » et « country » et atteignant le 8e rang du palmarès Hot 100 de Billboard. L’enregistrement est certifié or aux États-Unis, vendant plus d’un million d’exemplaires. « Snowbird » est intronisé au Panthéon des auteurs et compositeurs canadiens en 2003.

Avec 24 victoires en 52 nominations, Anne Murray devient l’artiste la plus récompensée dans l’histoire des prix Juno. Avec sa chanson au succès planétaire, à la fois pop et country, la chanteuse précède d’autres grandes artistes comme k.d. lang et Shania Twain. Lauréate de plusieurs prix Grammy et intronisée au Panthéon de la musique canadienne (1993), Anne Murray est nommée Compagnon de l’Ordre du Canada en 1985 et Membre de l’Ordre de la Nouvelle-Écosse en 2002.