Administration publique

L' « administration publique » échappe à une définition généralement acceptée. Elle est d'une ampleur si vaste et si discutable qu'elle est plus facile à expliquer qu'à définir. L'administration publique est à la fois un champ d'étude (une discipline) et un champ d'activité (une profession).

Administration publique

L' « administration publique » échappe à une définition généralement acceptée. Elle est d'une ampleur si vaste et si discutable qu'elle est plus facile à expliquer qu'à définir. L'administration publique est à la fois un champ d'étude (une discipline) et un champ d'activité (une profession). Les points de vue divergent grandement à savoir si l'étude de l'administration publique est une discipline, en grande partie parce qu'elle est souvent perçue comme un sous-domaine de deux disciplines : la SCIENCE POLITIQUE et la science administrative (ou administration).

Au Canada, l'étude de l'administration publique se fait surtout comme un sous-domaine de la science politique. Pour bien comprendre le régime politique, il est essentiel de connaître l'appareil gouvernemental ainsi que le milieu politique et juridique au sein desquels les fonctionnaires évoluent. De même, les fonctionnaires jouent un rôle important en conseillant les élus politiques et en participant activement à la rédaction, à l'application et à la prise de décision en matière de législation et de réglementation. À titre de sous-domaine de la science administrative, l'administration publique fait partie d'un processus générique d'administration. Le domaine général de l'administration se subdivise en administration publique, en administration des affaires, en administration scolaire, en administration hospitalière et en d'autres formes d'administration. Ces formes d'administration sont jugées plus semblables que différentes entre elles.

Toutefois, l'administration publique est de plus en plus reconnue à titre de champ d'étude distinct, comme en témoigne la création, en milieu universitaire, d'écoles d'administration publique. Celles-ci adoptent une approche axée sur la gestion des politiques, combinant ainsi la science politique et la science administrative avec un examen de la POLITIQUE GOUVERNEMENTALE. L'administration publique est enseignée comme matière interdisciplinaire par des politologues, des économistes, des sociologues et autres.

Au Canada, on ne peut lier à aucune date ou activité particulière le début de l'étude de l'administration publique. CANADA AND ITS PROVINCES (1913-1917), un ouvrage en plusieurs volumes écrit par A. Shortt et A.G. Doughty, décrit la pratique de l'administration publique, tandis que plusieurs livres écrits par R. McGregor DAWSON entre 1919 et 1933 laissent leur marque dans le domaine. Le premier programme menant à un diplôme est établi à l'U. Dalhousie par Luther Richter et R.A. Mackay en 1936. Le Carleton College (maintenant l'U. Carleton) remet ses premiers diplômes en 1946 et fonde la School of Public Administration en 1952. Des écoles ou facultés d'administration publique se trouvent maintenant dans plusieurs universités canadiennes. Les plus anciennes et les plus grandes comprennent celles de l'U Queen, de l'U. de Victoria, ainsi que l'École nationale d'administration publique (Québec). À compter du début des années 50, d'éminents érudits tels que Roch Bolduc, J.E. HODGETTS, J.R. Mallory, D.C. Rowat et Malcolm Taylor font des apports notables à la littérature en administration publique au Canada.

L'administration publique est un champ d'étude relativement récent, mais dynamique et important. Le nombre croissant de personnes qui font des études dans le domaine sont - ou aspirent à devenir - des fonctionnaires fédéraux, provinciaux ou municipaux. Mêmes les fonctionnaires qui ont une formation en droit, en génie ou en médecine font souvent des études en administration publique afin de mieux comprendre les tâches administratives et de mieux s'en acquitter. Des possibilités d'emploi existent dans les ministères et organismes du gouvernement, ainsi qu'au sein d'offices et de commissions. Au sens plus général, l'administration publique englobe aussi des professions liées à l'administration scolaire et à l'administration hospitalière, par exemple.

Les nombreux domaines d'emploi en administration publique comprennent les catégories générales de gestion du personnel, de gestion financière, ainsi que de l'analyse de la réglementation et des politiques. La principale institution ou société dans le domaine de l'administration publique est l'Institut d'administration publique du Canada, un organisme national et une société savante regroupant des fonctionnaires de tous les niveaux de gouvernement ainsi que des universitaires. L'institut parraine des colloques, des congrès et des publications, y compris la revue Administration publique du Canada.


Lecture supplémentaire

  • Kenneth Kernaghan and D. Siegel, Public Administration in Canada: A Text (3rd ed, 1995).