Pieczonka, Adrianne

Adrianne Pieczonka. Soprano (Poughkeepsie, État de New York, 2 mars 1963). B. Mus. (Western Ontario) 1985, M. Mus. (Toronto) 1988. Adrianne Pieczonka et sa famille s'installent à Burlington, en Ontario, lorsqu'elle a deux ans.

Pieczonka, Adrianne

Adrianne Pieczonka. Soprano (Poughkeepsie, État de New York, 2 mars 1963). B. Mus. (Western Ontario) 1985, M. Mus. (Toronto) 1988. Adrianne Pieczonka et sa famille s'installent à Burlington, en Ontario, lorsqu'elle a deux ans. Déjà lorsqu'elle est en très bas âge, on l'encourage à suivre des cours de piano. Adolescente, elle entreprend des cours de chant et, à 18 ans, elle est acceptée à l'Université Western Ontario, où elle étudie l'art lyrique avec Alvin Reimer et Martin Chambers. Elle étudie ensuite auprès de Mary Morrison à la University of Toronto Opera Division. En 1988, elle reçoit une bourse d'études supérieures ainsi qu'une bourse du Conseil des Arts du Canada pour étudier à Londres, avec Vera Rosza.

Premières reconnaissances

Pieczonka se joint au chœur de la Canadian Opera Company, où elle fait ses débuts professionnels en 1988 dans le rôle de la prisonnière dans Lady Macbeth of the Mtsensk District (Shostakovich). En 1991, le chef d'orchestre Georg Solti la choisit pour l'enregistrement de Die Zauberflöte, de Mozart. Elle gagne le premier prix à l'issue du concours vocal international de 's-Hertogenbosch, dans la ville néerlandaise de 's-Hertogenbosch, et au concours international de chant de La Plaine-sur-Mer, en France, ainsi que le troisième prix au concours international de chant de Toulouse. Ultérieurement, Pieczonka signe un contrat avec le Volksoper de Vienne.

Qualités vocales

Dans le Globe and Mail du 26 décembre 2006, Robert Everett-Green écrit : « Pieczonka est une chanteuse intelligente et admirable; sa voix s'exprime avec un ton soyeux et une couleur lustrée dans l'ensemble de son registre. » Dans une entrevue pour Opera Canada, en 2006, elle se décrit « quelque part entre une soprano lyrique et une soprano dramatique ». La voix de Pieczonka convient à une grande variété de répertoires. En plus de ses nombreux engagements à l'opéra, l'artiste chante à l'occasion dans des programmes de récitals solos. En 2002, elle interprète les Quatre derniers Lieder, de Strauss, et le Requiem, de Brahms, avec l'Orchestre symphonique de Toronto.

Principaux rôles à l'opéra

Pieczonca chante pour des productions majeures d'opéra en Amérique du Nord et en Europe. Le 31 décembre 1999, on la choisit pour chanter à l'occasion du Gala du millénaire au Roy Thomson Hall, à Toronto. Au Canada, on l'entend dans des opéras à Hamilton, Edmonton, Calgary, Toronto et Vancouver. Elle fait ses débuts au Metropolitan Opera le 21 février 2004 en interprétant le rôle de Lisa dans La dame de pique, de Tchaïkovsky. Les autres rôles significatifs qu'elle joue sont ceux de la comtesse dans Le Nozze di Figaro et Donna Elvira dans Don Giovanni, de Mozart, Tatiana dans Eugène Onéguine, de Tchaïkovsky, Mimi dans La Bohème, de Puccini, Élisabeth dans Don Carlo, de Verdi, Ellen Orford dans Peter Grimes, de Britten, Agathe dans Der Freischütz, de Von Weber, et le rôle-titre dans Arabella, de Richard Strauss. Sa voix mûrissant, elle joue des rôles qui requièrent une technique plus vigoureuse, en particulier les rôles dramatiques de soprano des opéras de Wagner; par exemple, ceux de Freia dans Das Rheingold, d'Elsa dans Lohengrin, d'Élisabeth dans Tannhäuser, d'Eva dans Der Meistersinger von Nürnberg et de Sieglinde dans Die Walküre. Après son interprétation de Sieglinde au Festival de Bayreuth, en 2006, le journal Die Zeit la surnomme « la Sieglinde de notre époque » (29 juillet 2006).

Les critiques et les prix

Le 25 octobre 2007, Adrianne Pieczonka est nommée Officier de l'Ordre du Canada et le 27 mars 2007, le gouvernement autrichien lui confère le titre de Kammersängerin. Elle est, par ailleurs, mise en nomination aux prix Juno pour son enregistrement d'Arias, de Wagner et de Richard Strauss en 2007 et en 2010, elle a gagné le prix pour son enregistrement Adrianne Pieczonka Sings Puccini. En Espagne, l'association des critiques la nomme meilleure chanteuse d'opéra pour 2002-2003. Enfin, le Globe and Mail la nomme à son palmarès des 10 meilleures artistes en 2006.

Discographie Choisi

Strauss, Johann. Die Fledermaus. Hungarian State Opera Orchestra, Friedrich Haider, cond. 2000. NC000058-2 Nightingale

Strauss, Richard. Die Orchesterlieder. Orchestre Philharmonique de Nice, Friedrich Haider, cond. 2000. NC 000072-2 Nightingale

Mozart, Wolfgang Amadeus. Don Giovanni. Nicholaus Esterházy Sinfonia, Michael Halasz cond. 2001. 8.557893 Naxos

Verdi, Giuseppe. Falstaff. Berlin Philharmonic Orchestra, Claudio Abbado, cond. 2001. 471 194-2 DGC

Arias by Richard Wagner and Richard Strauss. Munich Radio Orchestra, Ulf Schirmer, cond. 2006. C 665 061 A Orfeo

Beethoven: Ideals of the French Revolution. Orchestre symphonique de Montréal, Kent Nagano, cond. 2008. AN 2 9940-1 Analekta

Adrianne Pieczonka Sings Puccini. Münchner Rundfunkorchester, Dan Ettinger, cond. 2009. C 779 091 A Orfeo


Lecture supplémentaire

  • Littler, William. "Taking the right turn," Opera Canada, vol XLVII, no. 4, Sept/Oct 2006

    Gooding, Wayne. "Debut," Opera Canada, vol. XXXV, Fall 1994

    So, Joseph. "Driven to sing," Opera Canada, vol. XLII, Spring 2001