Albarda, Jan

Jan (Horatius) Albarda. Facteur de clavecins (La Haye, 7 juin 1910, naturalisé canadien 1973). Architecte aux Pays-Bas (1937-51) puis au Canada (1951-74), J.Albarda devint en 1962 le deuxième facteur de clavecins actif au Canada.

Albarda, Jan

Jan (Horatius) Albarda. Facteur de clavecins (La Haye, 7 juin 1910, naturalisé canadien 1973). Architecte aux Pays-Bas (1937-51) puis au Canada (1951-74), J.Albarda devint en 1962 le deuxième facteur de clavecins actif au Canada. Travaillant seul à Toronto puis, après 1974, à Elora, Ontario, il avait en 1989 fabriqué et restauré une centaine d'instruments, y compris des clavecins à un et à deux claviers, des épinettes, des virginals, des clavecins avec pédalier et des clavicordes, tous à l'intention d'exécutants de l'Amérique du Nord. Bien qu'il ait restauré des instruments des XVIIIe et XIXe siècles, il n'a pas fabriqué de répliques, préférant faire porter ses efforts sur de nouvelles conceptions et leur perfectionnement. En 1977, il achevait un premier clavecin à deux claviers avec des jeux de cordes vibrant par sympathie dans les deuxièmes harmoniques. Il baptisa ce nouvel instrument « cembalo marino », à l'exemple de la trompette marine (tromba marina) et de la viole d'amour (viola marina) qui possèdent également des cordes sympathiques. J.Albarda est l'auteur de Wood, Wire and Quill (Toronto 1968, Willowdale, Ontario 1976), ouvrage sur les clavecins destiné aux profanes. Voir aussi Clavecin - Facture.