Albert Frank Moritz

Albert Frank Moritz, poète et professeur (né le 15 avril 1947 à Niles, Ohio, États-Unis). Albert Frank Moritz étudie à Marquette University où il obtient un baccalauréat en journalisme ainsi qu'une maîtrise et un doctorat en littérature anglaise.

Albert Frank Moritz

Albert Frank Moritz, poète et professeur (né le 15 avril 1947 à Niles, Ohio, États-Unis). Albert Frank Moritz étudie à Marquette University où il obtient un baccalauréat en journalisme ainsi qu'une maîtrise et un doctorat en littérature anglaise. Il vit à Toronto depuis 1974, il est professeur à l'Université De Toronto. Il a obtenu la nationalité canadienne. Il a été journaliste pour la presse écrite, chroniqueur de cinéma, rédacteur-concepteur et directeur de publicité, éditeur et responsable de publication, mais c'est son impressionnante œuvre poétique qui l'a fait connaître au Canada.

Les influences de Moritz sont diverses : de la nature en Ohio où il passe son enfance à la mythologie traditionnelle en passant par la liturgie de la messe catholique et par les chefs-d'œuvre de la littérature mondiale. Il est reconnu pour être le maître d'une syntaxe subtile et l'auteur d'un travail complexe, bien souvent engagé d'un point de vue politique. Son premier recueil, Here (1975), est publié peu de temps après son installation au Canada. De nombreux autres recueils suivent : il a publié quinze recueils de poèmes jusqu'à présent. Deux de ces recueils ont reçu un accueil très favorable : le premier Night Street Repairs (2005), comme la majorité des œuvres de Moritz, se penche sur le temps et sur la façon dont notre civilisation est portée à faire des choix qui signeront sa perte. Ce recueil provocant véhicule un sentiment d'urgence et d'aspiration à un rajeunissement. Ce recueil, Night Street Repairs, a remporté le prix ReLit de poésie en 2005. L'autre recueil marquant de Moritz est The Sentinel (2008) qui s'inspire du passé tant historique que littéraire tout en portant un regard sur le présent. Abstrait, lyrique et regorgeant de beauté, ce recueil a été mis en nomination pour un Prix Littéraire Du Gouverneur Général, a figuré sur la liste des 100 meilleurs livres de l'année du Globe and Mail en 2009 et a obtenu le Prix Griffin de poésie en 2009.

Moritz travaille de temps à autre avec son épouse Teresa. Ils ont écrit ensemble la biographie de Stephen Leacock et Emma Goldman, ils ont publié l'Oxford Literary Guide to Canada en 1987. Moritz a par ailleurs travaillé sur de nombreuses anthologies en tant qu'éditeur et a publié nombre de traductions, notamment plusieurs volumes du poète et peintre sud-américain Ludwig Zeller avec qui il a collaboré dans le cadre de son recueil Phantoms in the Ark (1984).

Albert F. Moritz a fait partie des Series of Contemporary Poets de Princeton en 1984, a obtenu la Bourse Guggenhiem en 1990 et a été lauréat du prix de littérature décerné par l'Américain Academy and Institute of Arts and Letters (Académie américaine des arts et des lettres) en 1991.