Béique, Alcibiade

Alcibiade Béique. Organiste, professeur (Saint-Jean-Baptiste-de-Rouville, près Montréal, 20 octobre 1856 - Montréal, 20 juin 1896). Après des cours d'orgue avec Romain-Octave Pelletier, il étudia au Cons. de Liège (1877-78), effectuant aussi des voyages en Italie, en France et en Angleterre.

Béique, Alcibiade

Alcibiade Béique. Organiste, professeur (Saint-Jean-Baptiste-de-Rouville, près Montréal, 20 octobre 1856 - Montréal, 20 juin 1896). Après des cours d'orgue avec Romain-Octave Pelletier, il étudia au Cons. de Liège (1877-78), effectuant aussi des voyages en Italie, en France et en Angleterre. En 1880, il s'installa aux É.-U. pour cinq ans, puis revint à Saint-Hyacinthe où il donna des cours de musique et devint titulaire de l'orgue de la cathédrale (1886-91). En 1887-88, il se rendit à Paris où il reçut des leçons d'Eugène Gigout et d'Alexandre Guilmant. De retour au pays, il reprit ses activités à Saint-Hyacinthe. Présenté par les frères Casavant au curé de l'église Notre-Dame de Montréal, il se vit aussitôt attribuer la fonction très convoitée de titulaire des grandes orgues, succédant à J.-B. Labelle. Il reçut sa nomination officielle le 24 janvier 1891 lors du récital d'inauguration de l'instrument par Frederick Archer. Il atteignit une certaine célébrité, démontrant de hautes qualités de virtuose, à la fois comme accompagnateur et improvisateur. Membre de l'AMQ, il obtint aussi un certain succès comme prof. d'orgue, de piano et d'harmonie. Amédée Tremblay fut au nombre de ses élèves.


Lecture supplémentaire

  • 'Alcibiade Béique,' Canadian Album, vol 4, 1895