Tremblay, Amédée

(Pierre-Joseph) Amédée Tremblay. Organiste, compositeur, professeur (Montréal, 14 avril 1876 - Los Angeles, 1949).

Tremblay, Amédée

(Pierre-Joseph) Amédée Tremblay. Organiste, compositeur, professeur (Montréal, 14 avril 1876 - Los Angeles, 1949). Il commença à 12 ans des études musicales avec l'abbé Sauvé, organiste à Saint-Joseph, puis travailla le piano et l'orgue avec Alcibiade Béique et le chant grégorien avec l'abbé Cléophas Borduas. En 1892, il obtint par voie de concours le poste d'organiste de l'église des Dominicains de Saint-Hyacinthe, mais il accepta plutôt un poste semblable à Saint-Joseph de Montréal. En 1894, il fonda l'Orphéon de Saint-Joseph qui devint l'Orphéon Goulet l'année suivante, au moment où J.-J. Goulet lui succéda. De 1894 à 1920, Tremblay fut titulaire de la cathédrale Notre-Dame d'Ottawa et se révéla une personnalité de premier plan dans la capitale, comme organiste, compositeur et professeur, formant plusieurs élèves dont Wilfrid Charette, Oscar O'Brien, et son propre fils George (Amédée), compositeur. Il fut ensuite nommé organiste à la cathédrale catholique de la Madeleine à Salt Lake City puis s'établit (1925) à Los Angeles où il fut organiste à Saint Vincent's, poste qu'il occupa jusqu'à sa mort.

Avec Alexis Contant, Tremblay fut l'un des rares musiciens d'importance de l'époque dont la formation avait été exclusivement canadienne. Autodidacte dans une certaine mesure, il a néanmoins écrit des oeuvres qui devaient retenir l'attention de Guillaume Couture et de Vincent d'Indy. Son oeuvre la mieux connue est la Suite de quatre pièces pour grand orgue (J. Fischer 1924) qu'il dédia à Joseph Bonnet et dont le mouvement final est une brillante toccata. On lui doit également deux messes, des motets et quelques chants patriotiques. Son opérette L'Intransigeant a été chantée à Ottawa en 1906.

Avec Achille Fortier et Alfred La Liberté, il fut l'un des premiers musiciens à harmoniser pour le concert des chansons du folklore canadien-français. Son recueil Dix-huit chansons populaires du Canada a été publié à Ottawa chez Orme (1902). Des oeuvres de Tremblay sont aussi parues dans Le Passe-Temps et chez Archambault.

Son fils, George (Ottawa, 14 janvier 1911 - Tijuana, Mexique, 14 juillet 1982), étudia avec Arnold Schoenberg à Los Angeles où il vécut à partir de 1925. Il fonda (1965) la School for the Discovery and Advancement of New Serial Techniques. Ses oeuvres, où se reflètent de nombreuses influences, incluent trois quatuors, trois sonates et trois symphonies dont l'une enregistrée par l'OS de Hambourg (CRI S-224). Un article substantiel sur sa carrière et ses oeuvres se trouve dans American Composers, A Biographical Dictionary de David Ewen (New York 1982).