Gagnon, André

André Gagnon, pianiste, compositeur, chef d'orchestre et arrangeur (Saint-Pacôme-de-Kamouraska, Qc, 2 août 1939). En dépit de l'éclectisme de ses compositions et interprétations, Gagnon s'est créé un style facilement identifiable : un mélange de musique classique et de musique de détente.

Gagnon, André

André Gagnon, pianiste, compositeur, chef d'orchestre et arrangeur (Saint-Pacôme-de-Kamouraska, Qc, 2 août 1939). En dépit de l'éclectisme de ses compositions et interprétations, Gagnon s'est créé un style facilement identifiable : un mélange de musique classique et de musique de détente. Ce diplômé du Conservatoire de musique de Montréal a étudié la théorie avec Léon Destroismaisons, le piano avec Germaine Malépart, et la composition avec Clermont PÉPIN. Plus tard, il étudiera le piano auprès d'Yvonne Loriod, à Paris. Au début de sa carrière, il travaille comme accompagnateur, chef d'orchestre ou arrangeur pour de grands artistes québécois comme Claude LÉVEILLÉE, Pauline JULIEN, Renée CLAUDE et Monique LEYRAC.

Après 1969, il se consacre à la composition, aux arrangements et à sa carrière de soliste. Il remporte des prix Juno pour ses albums Saga (1974), Neiges (1975) et en tant que meilleur instrumentiste (1977 et 1995). Yehudi Menuhin et Jean CARIGNAN exécutent son Petit concerto pour Carignan et orchestre (1976). Mad Shadows (1977) qu'il compose pour le Ballet national d'après un roman de Marie-Claire Blais est présenté, notamment, à Covent Garden et au Metropolitan. Sept de ses enregistrements lui valent le prix du meilleur album de musique instrumentale aux galas de l'ADISQ.

En 1978, il est nommé Officier de l'Ordre du Canada, et en 1980, il jouit déjà d'une popularité mondiale. Ses compositions couvrent un large éventail de différents styles musicaux, dont un opéra, Nelligan, présenté par l'OPÉRA DE MONTRÉAL, en 1990. En 1993, la SOCAN lui décerne le prix William Harold Moon pour sa contribution à la dissémination de la musique canadienne. L'album Éden (1998) lui vaut le prix Félix du meilleur album instrumental de l'année; ce disque tire son inspiration d'un voyage au Japon, pays où Gagnon connaît un très grand succès. Parmi les plus récents albums de Gagnon, on peut citer Histoires rêvées (2001) et Piano Solitude (2003).