Arsenault, Angèle

Angèle Arsenault. Auteure-compositrice-interprète, animatrice (Village des Abrams, Î.-P.-É., de parents acadiens, 1er octobre 1943). B.A. (Moncton) 1965, M.èsL. (Laval) 1968. Elle débuta à Moncton en 1963 comme interprète, s'accompagnant à la guitare et au piano.

Arsenault, Angèle

Angèle Arsenault. Auteure-compositrice-interprète, animatrice (Village des Abrams, Î.-P.-É., de parents acadiens, 1er octobre 1943). B.A. (Moncton) 1965, M.èsL. (Laval) 1968. Elle débuta à Moncton en 1963 comme interprète, s'accompagnant à la guitare et au piano. Elle a d'abord recueilli et chanté des chants traditionnels acadiens. Arrivée au Québec en 1966, elle se fit entendre dans des boîtes à chansons, à la radio et à la télévision, et fit des tournées à travers le Canada. Ce n'est cependant qu'à partir de 1973-74 qu'elle composa et interpréta, en français et en anglais, ses propres chansons, telles « Évangéline, Acadian Queen », « Le Monde de par chez-nous », « La Cuisine » et « L'Homme et la femme ». À Toronto (TV-Ontario), elle anima « True North » avec Roy Payne (1973-75) et l'émission éducative « Avec Angèle » qui gagna un Gold Hugo Award au festival du film de Chicago en 1974. Chanteuse et hôtesse à plusieurs festivals de folklore, notamment au Festival Mariposa et à celui de Milwaukee, elle a aussi participé à quelques films de l'ONF dont Le Temps de l'Avant d'Anne-Claire Poirier (1975). Avec l'impresario Lise Aubut et les chanteuses Edith Butler et Jacqueline Lemay, elle fonda en 1974 la Société de production et de programmation de spectacles (SPPS). En 1975, elle publia à Montréal un recueil de poésies, Première. En 1977, elle se produisit à la PDA et atteignit les premières places des palmarès avec la chanson humoristique « Moi j'mange » et « Je veux toute la vivre ma vie ». Le micr. contenant ces deux chansons, Libre, mérita en 1979 le trophée Félix du micr. le plus vendu (300 000 exemplaires). Après avoir représenté le Canada au Festival de Spa, en Belgique (1980), elle anima une série télévisée pour la SRC atlantique, « Angèle ». Suivirent des tournées au Canada et au Québec. Elle anima ensuite « Le Radio-café Provigo » à Radiomutuel (1986-88), « Mes noëls en Acadie » à la télévision de la SRC (1988) ainsi que l'émission radiophonique du matin de la SRC de Moncton (1989). En 1990, elle donna des spectacles en Normandie, en Bretagne et au Poitou.

Dans La Presse (Montréal, 2 décembre 1978), Pierre Beaulieu a résumé son art en ces termes : « Si Angèle Arsenault dénonce la condition de la femme, si elle revendique la liberté (pour tout le monde), si elle attaque la société de consommation, elle le fait toujours en blaguant, avec beaucoup d'optimisme, sur des airs rythmés qui trouvent leurs sources dans le traditionnel et le western, avec un accompagnement simple, mais efficace. »

Discographie

Première : 1975; Éd. Angèle Arsenault PS-19901.

Angèle Arsenault (en anglais) : 1976; Éd. Angèle Arsenault PS-19908.

Libre : 1977; Éd. Angèle Arsenault PS-19903.

C'est la récréation : 1977; Éd. Angèle Arsenault PS-19906.

Y'a une étoile pour vous : 1979; Éd. Angèle Arsenault PS-19907.

Angèle Arsenault, ses plus grands succès : (1980); PolyGram PS-19910.

Chanter dans le soleil : 1980; Diskade KD-503.

Paniquez pas pour rien : 1982; Diskade KD-537.

Angèle Arsenault XXX (disque de Noël) : Trans-Canada SNS-80009.

Voir aussi DISCOGRAPHIE d'E. Butler.