Anna Wyman Dance Theatre

En 1973, le Conseil des Arts du Canada lui accorde son soutien opérationnel et elle prend le nom d'Anna Wyman Dance Theatre. Cette même année, elle participe à l'International Young Choreographers' Competition à Cologne, en Allemagne.

Anna Wyman Dance Theatre

Anna Wyman Dance Theatre est considéré, depuis le milieu des années 70 jusqu'à sa fermeture en 1990, comme l'une des compagnies de danse moderne canadiennes qui contribuent le plus à établir cette nouvelle forme de danse au Canada. À l'origine, il s'agit d'une troupe amateur créée par la danseuse, chorégraphe et professeure autrichienne Anna Wyman, après son arrivée à Vancouver, en 1967. Celle-ci fait des démonstrations et se produit en spectacle. La compagnie fait ses débuts professionnels en 1971, sous le nom d'Anna Wyman Dancers, en donnant une série de représentations à la Vancouver Art Gallery.

En 1973, le Conseil des Arts du Canada lui accorde son soutien opérationnel et elle prend le nom d'Anna Wyman Dance Theatre. Cette même année, elle participe à l'International Young Choreographers' Competition à Cologne, en Allemagne. Wyman y présente Here at the Eye of the Hurricane (musique de Karlheinz Stockhausen), que le jury classe parmi les trois oeuvres les plus remarquables du concours.

Pendant de nombreuses années, le répertoire du Anna Wyman Dance Theatre se compose entièrement des chorégraphies de Wyman. Au début, son style insiste sur l'improvisation, mais, influencée par sa longue formation en danse classique et en danse moderne acquise en Autriche et en Angleterre, Wyman évolue vers un langage chorégraphique abstrait et hautement théâtral, qui utilise souvent la lumière, le cinéma, la vidéo, les lasers et l'informatique pour produire des effets techniques et théâtraux. Elle affiche aussi une préférence pour la danse avec un contenu social, politique et spirituel et utilise avec intelligence les capacités athlétiques du corps humain.

En 1975, l'Anna Wyman Dance Theatre est la première troupe de danse moderne à faire une tournée au Canada et elle devient rapidement l'une des compagnies qui voyagent le plus en Amérique du Nord. Elle est la première compagnie de danse moderne occidentale à faire une tournée en Chine (1980) et elle voyage aussi en Inde, en Asie du Sud-Est, en Australie, en Europe, au Mexique et partout au États-Unis et au Canada. De nombreux films sont tournés sur la compagnie, parmi lesquels deux productions de l'Office national du film, deux productions télévisées du réseau anglais de Radio-Canada tournées en Europe, ainsi qu'une émission spéciale présentée à la télévision de service public, aux États-Unis, en 1986.

En outre, Wyman travaille souvent avec des artistes d'autres disciplines, comme le peintre Jack Shadbolt, et au milieu des années 80 le répertoire de la compagnie commence à inclure des oeuvres d'autres chorégraphes. À la fin des années 80, le Conseil des Arts du Canada retire son soutien opérationnel en raison des rapports produits par ses conseillers selon lesquels le niveau artistique a décliné. La compagnie interrompt donc ses activités en 1990. Toutefois, Anna Wyman continue de créer des chorégraphies et présente les spectacles des élèves de cycle supérieur de son école de Vancouver ouest.