Antoine Bouchard

Antoine Rodrigue Albert Bouchard, organiste, professeur, compositeur (né le 22 mars 1932 à St Philippe de Néri au Québec; décédé le 21 octobre 2015 à Sainte Claire au Québec). Antoine Bouchard était une autorité en matière d’orgues et de musique pour orgue. Il s’est produit comme organiste à l’étranger, aux États Unis et en France, et surtout au pays, dans l’est et dans le centre du Canada. Il a enseigné l’orgue à l’Université Laval de 1961 à 1997 où il a été directeur de l’École de musique de 1977 à 1980. Membre fondateur des Amis de l’orgue de Québec, il est entré au conseil d’administration du Conseil canadien de la musique en 1978.

Formation et carrière de professeur

Antoine Bouchard est le plus jeune d’une famille de neuf enfants. Il étudie l’orgue avec Yvette Michaud de 1942 à 1943, Claude Lavoie de 1944 à 1949 puis de 1952 à 1956, et avec le père Léon Destroismaisons de 1950 à 1952. Il poursuit ses études à l’Université Laval où il obtient un baccalauréat ès arts en 1952 et une licence en théologie après avoir été ordonné prêtre en 1956. Il enseigne au collège de Sainte‑Anne‑de‑la‑Pocatière pendant deux ans avant de poursuivre, de 1958 à 1961, ses études à Paris auprès de Gaston Litaize, Antoine Reboulot et Simone Plé‑Caussade. En 1961, il intègre le corps enseignant de l’Université Laval où il enseignera l’orgue jusqu’en 1997, devenant professeur en 1966. Il y est directeur de l’École de musique, devenue la Faculté de musique, de 1977 à 1980.

Enregistrements et concerts

En 1974, Antoine Bouchard participe à l’enregistrement du disque Hommage à Henri Gagnon sur lequel il interprète ses propres compositions, Postlude et Messe de Requiem. Ostiguy publie, en 1987, dans la collection Le Tombeau de Henri Gagnon, cette dernière pièce, renommée In Paradisum, ainsi que Prélude au Kyrie. Radio‑Canada diffuse, de 1975 à 1976, une série de concerts qu’il donne sur vingt orgues historiques dans six pays européens. À compter du début des années 1990, l’étiquette Dorian publie une série de 11 CD sur lesquels il interprète les œuvres complètes de Johann Pachelbel.

Dans sa critique de l’enregistrement réalisé par Antoine Bouchard de noëls français, Jacob Siskind écrit, le 11 juin 1977, dans la Gazette de Montréal : « Toutes ces pièces sont, de par leur nature même, des miniatures, peu d’entre elles durant plus de cinq minutes, et c’est lorsqu’il interprète ce type de musique qu’Antoine Bouchard se montre le plus efficace. Il rend le charme de ces petits bijoux folkloriques avec une grande maîtrise, mettant en évidence, de façon particulièrement intelligente, la richesse des possibilités sonores de l’orgue. »

Écrivain et spécialiste de l’orgue

Antoine Bouchard est membre fondateur des Amis de l’orgue de Québec. Il rédige de nombreux articles sur des orgues et sur des organistes pour de diverses revues musicales, notamment l’Encyclopédie de la musique au Canada. Il contribue également, par le biais de ses activités de consultant dans le cadre de projets de construction de plusieurs orgues dans l’est du Canada, à la renaissance du secteur de la facture d’orgue au pays.

Participation à la vie du secteur

Antoine Bouchard entre au conseil d’administration du Conseil canadien de la musique en 1978. Après sa retraite de l’Université Laval, il effectue un don de 70 000 $ au profit de la Faculté de musique afin de favoriser la composition de musique liturgique pour orgue et pour chœur.

Distinctions

Antoine Bouchard reçoit la médaille Gloire de l’Escolle de l’Université Laval et est décoré de l’Ordre Painchaud de la Fondation Bouchard. Il est membre honoraire de l’Académie de musique du Québec et se voit attribuer le titre de professeur émérite de la Faculté de musique de l’Université Laval.

Voir également l’article Orgue – Composition.

Production littéraire

Casavant Frères – facteurs d'orgues depuis un siècle, Forces, no 2, printemps‑été 1967.

Dix ans d’orgue au Québec, VM, 17 septembre 1970.

Évolution de la facture d’orgue au Canada entre 1960 et 1975, The Organ Yearbook, vol. 9, 1978.

300 ans d’orgue au Canada, Mcan, 35, avril 1978.

Avec Gallat‑Morin, Élisabeth. Témoins de la vie musicale en Nouvelle‑France, catalogue d’exposition, Québec, 1981.

A large task ahead for francophone Catholics, Mcan, 56, février 1986.

L’instrument électronique peut‑il remplacer l’orgue dans la liturgie?, Bulletin des Amis de l’orgue de Québec, mars 1990, réédition dans le Bulletin de Laudem, vol. 1, décembre 1990.

Le rôle de l’orgue dans la liturgie chrétienne, Bulletin de Laudem, vol. 1, décembre 1990.

Notes d’accompagnement pour les recueils Anthologie de l’organiste et Les Orgues anciens du Québec.


Lecture supplémentaire

  • Jacques Boulay, « L'état de la musique religieuse au Québec », Sonances, vol. 4, octobre 1984.

    « Orgue, musique sacrée et tradition », entretien avec Michelle Quintal, L'Analyste, 10, été 1985.