Anton Emil Kuerti

Anton Emil Kuerti, pianiste, professeur et compositeur (Vienne, Autriche, 21 juill. 1938). Kuerti grandit aux États-Unis et commence à jouer en public comme soliste avec le Boston Pops Orchestra dès l'âge de onze ans.

Kuerti, Anton Emil

Anton Emil Kuerti, pianiste, professeur et compositeur (Vienne, Autriche, 21 juill. 1938). Kuerti grandit aux États-Unis et commence à jouer en public comme soliste avec le Boston Pops Orchestra dès l'âge de onze ans. Il poursuit ses études aux instituts Peabody, Cleveland et Curtis, joue avec tous les grands orchestres nord-américains et donne des récitals dans la plupart des grandes villes d'Amérique du Nord et d'Europe avant de déménager au Canada en 1965.

Kuerti est acclamé sans réserves comme un des plus grands pianistes du Canada et son répertoire comprend notamment les oeuvres de Beethoven, Schumann, Mozart, Brahms, Schubert, Scriabin et Bach. Ses tournées dans 31 pays lui valent une réputation internationale. Son approche très personnelle lui fait souvent préférer les petits centres, et il se passe volontiers de gros cachets. Il joue toujours sur son propre piano transporté dans un coffre fait sur mesure. En 1976, il remporte un prix Juno pour son enregistrement des 32 sonates de Beethoven. Sa vaste discographie comprend un ensemble de 7 CD d'oeuvres de Schubert pour piano, ainsi que des enregistrements de cinq concerts de Beethoven, réalisés pour l'ORCHESTRE SYMPHONIQUE DE TORONTO. En plus de son répertoire d'oeuvres pour piano seul ou pour ensemble, il se mérite une réputation de pianiste d'accompagnateur sensible et adroit pour orchestre de chambre ou vocaliste. Son interprétation intense et profonde de tous les genres musicaux attire un large public de mélomanes avertis.

Professeur à la Faculté de musique de l'U. de Toronto (1965-1989), Kuerti encourage de nombreux jeunes pianistes prometteurs. Comme interprète international, il exécute en première certaines de ses compositions de même que celles d'Oskar MORAWETZ et de S.C. ECKHARDT-GRAMATTÉ. Il est aussi l'instigateur de concerts particuliers et de festivals, dont le Festival of the Sound de Parry Sound (Ontario) qu'il lance en 1980 et dont il sera le directeur artistique jusqu'en 1985.

Kuerti entre en politique active et se présente, sans succès, comme candidat néo-démocrate aux élections fédérales de 1988. Il est nommé Officier de l'Ordre du Canada en 1998.