Anyox

Anyox, ville-fantôme de la Colombie-Britannique, située sur la baie Granby, à 60 km au nord de Prince Rupert. En tsimshian, ce nom signifie « eau cachée ».

Anyox

Anyox, ville-fantôme de la Colombie-Britannique, située sur la baie Granby, à 60 km au nord de Prince Rupert. En tsimshian, ce nom signifie « eau cachée ». Découvert par le capitaine George Vancouver en 1793, l'endroit n'est colonisé que lorsque la compagnie minière Granby Consolidated Mining, Smelting and Power Co. Ltd. s'y installe pour y exploiter un gisement de cuivre en 1912. Au plus fort de l'exploitation, c'est l'une des mines et fonderies de cuivre les plus productives de l'Empire britannique avec une production de près de 3.8 million grammes d'or, 206.3 millions grammes d'argent et 321.5 millions kilogrammes de cuivre.

La population fluctue entre 2500 et 3000 personnes. Elle diminue considérablement peu après la fermeture de la mine en juillet 1935, fermeture causée par la baisse des prix du cuivre et l'épuisement du minerai. Le bureau de poste ferme en 1939, et un feu de forêt détruit la plupart des constructions en bois en 1942.


Lecture supplémentaire

  • Peter Loudon, The Town that Got Lost: A Story of Anyox, British Columbia (1973).