April Wine

Figure de proue du rock canadien, April Wine est un groupe qui connaît un important succès commercial et une grande popularité dans les années 1970 et au début des années 1980.

April Wine

Figure de proue du rock canadien, April Wine est un groupe qui connaît un important succès commercial et une grande popularité dans les années 1970 et au début des années 1980. La formation a à son actif 5 albums platine ou multiplatine au Canada, 21 chansons figurant dans les 40 premières places du palmarès, et 10 nominations aux Juno, dont 7 dans la catégorie « Artiste de l’année » entre 1975 et 1983. Sa musique rock tous publics se reconnaît à ses mélodies accrocheuses, ses accords de guitares musclés et entraînants et ses ballades pop sentimentales. April Wine enregistre quelque 16 albums sur 35 ans; la formation est aujourd’hui intronisée au Canadian Music Industry Hall of Fame et au Panthéon de la musique canadienne.

Débuts

Le groupe voit le jour à Halifax en 1969, mais s’établit à Montréal dès 1970. Les premiers membres sont Myles Goodwyn (voix, guitare), les frères David Henman (guitare, voix) et Ritchie Henman (percussions) ainsi que le cousin de ceux-ci, Jimmy Henman (basse, voix). Ils choisissent le nom April Wine pour sa sonorité, tout simplement. Au fil du temps, la formation subit de nombreux changements, et Goodwyn, l’auteur-compositeur principal du groupe, en est maintenant le seul membre d’origine.

Succès et popularité

April Wine connaît d’abord un succès mineur au Canada avec le morceau « Fast Train », tiré d’un premier album, éponyme, sorti en 1971. Jim Henman quitte alors le groupe, remplacé par le bassiste et chanteur Jim Clench. Le deuxième album d’April Wine, On Record (1972), contient les succès « Bad Side of the Moon » (composé par Elton John et Bernie Taupin), qui se hisse parmi les 20 premières places du palmarès canadien, et « You Could Have Been A Lady » (auparavant enregistrée par Hot Chocolate), qui se classe cinquième au Canada et parmi les 40 premières places du palmarès américain. David et Ritchie Henman quittent à leur tour la formation en 1973, et sont remplacés respectivement par Gary Moffet (guitare, voix) et Jerry Mercer (percussions). En 1975, c’est au tour de Jim Clench de quitter April Wine (pour se joindre à BTO). Steve Lang le remplace.

Le quatrième album du groupe, Stand Back (1975) est le tout premier album canadien à se vendre à plus de 100 000 exemplaires. L'album, dont les succès « I Wouldn't Want to Lose Your Love », « Tonight is a Wonderful Time to Fall in Love » et « Oowatanite » comptent parmi les 20 premières places du palmarès, vaut ainsi un disque double platine à April Wine. Le groupe, qui fait des tournées partout au Canada plutôt que seulement dans les grands centres urbains, devient vite très populaire. En 1976, la formation passe encore une fois à l’histoire en recevant un disque platine pour The Whole World’s Goin' Crazy seulement en prévente, ce qui constitue une première dans l’industrie de la musique canadienne. L’album se classe au premier rang des ventes au Canada, et la tournée subséquente génère plus d’un million de dollars, une première historique pour un groupe canadien. Lors de cette tournée, April Wine devient également la première formation canadienne à donner un concert à guichets fermés au Forum de Montréal, ce qui confirme la popularité du groupe.

En 1977, Brian Greenway (voix, guitare, harmonica) s’ajoute au groupe, et l’album Forever For Now (1977) reçoit un disque d’or grâce à « You Won't Dance With Me », certifié or au Canada. En 1977, le groupe assure la première partie du très apprécié spectacle des Rolling Stones au cabaret torontois El Mocambo. Le concert donne lieu à l’album Live at the El Mocambo (1977), le second album live d’April Wine après Live! (1974), et amorce les débuts de la formation aux États-Unis, où il assure la première partie de la tournée des Rolling Stones en 1978.

Bien que l’album First Glance (1978) n’atteint que la 62e position du palmarès canadien, se certifiant seulement disque d’or, il contient néanmoins les succès retentissants « Rock and Roll is a Vicious Game » et « Roller ». Ce dernier permet au groupe de percer aux États-Unis : il se hisse au palmarès du Billboard pendant 11 semaines et aide First Glance à gagner la certification de disque d’or aux États-Unis, une première pour April Wine. L’album suivant, Harder... Faster (1979), qui comprend les morceaux « Say Hello » et « I Like to Rock », est certifié disque platine au Canada et disque d’or aux États-Unis, où il s’assure une place parmi les 40 premières du Billboardpendant plus de 40 semaines.

Des hauts et des bas

La popularité du groupe aux États-Unis est renforcée par la parution de Nature of the Beast (1981), le premier album d’April Wine à être certifié platine à l’échelle internationale. En plus de compter parmi les 10 premières du palmarès au Canada, la pièce « Just Between You and Me » se hisse à la 21e position sur 100 du Billboardet constitue la toute première chanson d’un artiste canadien à passer sur les ondes de MTV. « Sign of the Gypsy Queen » compte également parmi les 40 succès du palmarès au Canada et connaît une popularité considérable aux États-Unis. La formation part en tournée avec RUSH, Styx et Journey aux États-Unis et en Europe, et Nature of the Beast se voit décerner un disque double platine au Canada. Cependant, les années de tournée acharnée commencent à se faire sentir au sein du groupe. Après avoir remporté le FÉLIX de l’artiste s’étant le plus illustré hors Québec en 1981 et en 1982 et avoir fait une tournée pour Nature of the Beast, le groupe prend une pause.

L’album qui suit en 1982, Power Play, est certifié platine grâce au succès de la chanson « Enough is Enough », qui se hisse au rang des dix premières places du palmarès canadien et à la 50e position du palmarès américain. Goodwyn décide alors de s’installer aux Bahamas avec sa famille, marquant ainsi le début de la fin pour le groupe. April Wine se disperse officiellement après une tournée nationale pour l’album Animal Grace en 1984. Malgré son démantèlement, le groupe doit produire un dernier album pour remplir ses obligations contractuelles avec Capitol Records. Ainsi, Goodwyn et Greenway, les seuls membres restants, lancent Walking Through Fire en 1985 avant de poursuivre des carrières solos qui connaissent peu de succès.

Réunion

En 1992, le groupe — c’est-à-dire Goodwyn, Greenway, Mercer, Clench (qui succombe en 2010 à un cancer du poumon) et le guitariste Steve Segal — se réunit pour une tournée canado-américaine et lance la compilation Greatest Hits, certifiée double platine au Canada. April Wine enregistre un premier album en dix ans, Attitude (1993), qui se voit décerner un disque d’or, suivi de Frigate (1994) et de Back to the Mansion (2001). Au début des années 2000, la formation donne plus de 100 concerts par an à ses admirateurs du Canada et des États-Unis.

Honneurs de l'industrie

April Wine n’a gagné aucun des dix prix Juno pour lesquels il a reçu une nomination au cours des ans, et la critique se moque souvent de la musique dite banale du groupe (Goodwyn admet lui-même avoir écrit son lot d’« ordures déplorables »). Néanmoins, Goodwyn reçoit en 2003 le prix Dr. Helen Creighton pour l’œuvre d’une vie, décerné par les Prix de la musique de la Côte Est. Enregistré en studio, le 16e album d'April Wine, Roughly Speaking, est lancé en 2006, et en 2008 le groupe est intronisé au East Coast Music Hall of Fame, puis au Canadian Music Inudstry Hall of Fame en 2009. La même année, il reçoit le prix Lifetime Achievement lors de la Semaine de la musique canadienne. En 2010, April Wine est intronisé au Panthéon de la musique canadienne à l’occasion des Prix Juno.

Une version de cet article est parue initialement dans l’Encyclopédie de la musique au Canada.


Music of
April Wine

Lecture supplémentaire

  • “April Wine Gets Its Respect,” Toronto Star, March 14, 2009.

    “April Wine Added to Canadian Hall of Fame,” CBC News, February 9, 2010.

    “April Wine Singer Savours Juno Love,” Sun Media, April 15, 2010.

Liens externes