Armin, Richard (Dick)

Richard (Dick) Armin. Violoncelliste (Winkler, Man., 13 août 1944). Certificat d'interprétation (Indiana) 1963. Jumeau de Paul, il étudia le violoncelle à Detroit avec Thaddeus Markevitch (1957-61), à New York avec Luigi Silva (1961) et à l'Université de l'Indiana avec János Starker (1962-64).

Armin, Richard (Dick)

Richard (Dick) Armin. Violoncelliste (Winkler, Man., 13 août 1944). Certificat d'interprétation (Indiana) 1963. Jumeau de Paul, il étudia le violoncelle à Detroit avec Thaddeus Markevitch (1957-61), à New York avec Luigi Silva (1961) et à l'Université de l'Indiana avec János Starker (1962-64). Il joua dans l'orchestre du Joffrey Ballet (1963), effectua une tournée au Canada et aux États-Unis avec le Don Shirley Trio (1964-65) et fut membre du TS (1965-69). Il fit des tournées et enregistra avec Lighthouse (1969-74). Il devint violoncelliste à la pige en 1974. Dès 1980, il était impliqué dans la mise au point d'applications expérimentales pour le violoncelle électrique et le traitement du son, dont il utilisait les résultats dans son travail de studio et dans la conception d'instruments. Cofondateur en 1976 des Armin Electric Strings avec ses frères, Otto et Paul, et sa soeur, Adele, il commença à jouer avec Adele dans le groupe Hemispheres en 1989.

Armin créa vers 1981 la technologie qui déboucha sur un nouveau type d'instrument à cordes électrique. Les concepts RAAD de base, qui incluent des transducteurs et des sorties d'effets, furent incorporés comme RAAD Technologies Inc. en1983 mais les premiers instruments viables au plan artistique ou commercial n'apparurent que vers 1986. La technologie de base s'est vue par la suite complétée par la compatibilité avec l'interface MIDI (Musical Instrument Digital Interface) et un système de préamplification avec contrôle des tons conçu par Pearce Electronics. Les instruments peuvent sortir sur des enceintes portables de haute-qualité (et amplifiées) ou sur des enceintes de claviers. Le corps des instruments est fait en épinette blanche et la forme en fut aussi finalisée après l'incorporation de la technologie de base. Les brevets RAAD sont détenus pour le Canada, les États-Unis, le Japon, la Grande-Bretagne, la France et Honk Kong, et les instruments sont commercialisés par le groupe Vace. Le système a remporté la médaille d'argent dans la catégorie musique et son au Forum des arts de l'univers scientifique et technique (FAUST) de Toulouse, France, en 1988.

Les Armin Electric Strings ont utilisé des instruments RAAD dans plusieurs enregistrements, dont la chanson « One Tree Hill » sur l'enregistrement The Joshua Tree du groupe rock U2 (1987), l'album Fascinatin' Rhythm : Music of George Gerschwin avec Julius Baker, Power Spot de Jon Hassel (1987, ECM 829-466-1), Music of Kurt Weill de Riki Turofsky ainsi qu'avec Jeanne Baxtresser et Andrew Davis (1984, Fanfare DFL-6006). Parmi les autres enregistrements que les Armin ont réalisés avec des instruments RAAD, rappelons Wildfire de James Montgomery avec le Canadian Electronic Ensemble (1990, Trappist Trap-9003-CD), Beatles Connection avec Ofra Harnoy, Circles avec Don Thompson et Fun for Four de Victor Davies avec Arthur Polson. Parmi les autres musiciens qui utilisent des instruments RAAD, citons le violoniste jazz-rock torontois Hugh Marsh, divers musiciens de jazz, de pop et de théâtre (notamment pour The Wizard of Oz à Toronto en 1990), le Quatuor Arditti et le violoncelliste Yo-Yo Ma. Ce dernier créa Begin Again Again... du compositeur amér. Tod Machover, à Tanglewood le 15 août 1991, où l'on put entendre deux systèmes de violoncelle électrique (RAAD et Zeta) et son propre Stradivarius, avec un accompagnement traité par ordinateur.

Voir aussi Jay Armin, son père.