Ozolins, Arthur

Arthur (Marcello) Ozolins. Pianiste (Lübeck, Allemagne, de parents lettons, 7 février 1946, naturalisé canadien 1964). B.Sc. (Mannes College) 1967.

Ozolins, Arthur

Arthur (Marcello) Ozolins. Pianiste (Lübeck, Allemagne, de parents lettons, 7 février 1946, naturalisé canadien 1964). B.Sc. (Mannes College) 1967. Arthur Ozolins passe son enfance à Buenos Aires et le début de son adolescence à Toronto où il étudie le piano au Conservatoire royal de musique avec Alberto Guerrero, Boris Roubakine, Raphael da Silva et Jacques Abram. À 14 ans, il est choisi par Walter Susskind pour interpréter un concerto avec l'Orchestre national des jeunes, et, l'année suivante, il se produit à deux reprises avec l'Orchestre symphonique de Toronto (OST). Élève de Nadia Boulanger à Paris en 1963-1964, il fréquente ensuite le Mannes College of Music de New York de 1964 à 1967, sous la tutelle de Nadia Reisenberg, et en sort avec la plus haute moyenne scolaire jamais obtenue dans cet établissement. Il poursuit ensuite ses études à New York avec Reisenberg et, en 1969-1970, avec Vlado Perlemuter à Paris. En 1968, il remporte le premier prix aux Concours radiophoniques de la SRC ainsi qu'au concours de l'Orchestre symphonique d'Edmonton.

Ozolins joue plus de 50 fois avec l'OST et se produit avec d'autres grands orchestres nord-américains, dont l'Orchestre de Cleveland, l'Orchestre symphonique de Saint Louis, l'Orchestre symphonique de Montréal et l'Orchestre du Centre national des arts. En 1977, il donne un récital d'oeuvres de Jean Papineau-Couture, de Clermont Pépin et d'Igor Stravinsky au Centre culturel canadien de Paris et donne la même année des récitals à Sydney et Adelaide sous les auspices de la fédération lettonne d'Australie. Fidèle à ses origines, Ozolins est un ardent défenseur de la musique lettonne (voir Lettonie) pour piano au Canada et à l'étranger. Il enregistre des oeuvres du compositeur letton Janis Medins et du compositeur canadien d'origine lettonne Talivaldis Kenins. Le 6 juillet 1986, il crée le Concerto pour piano et orchestre de chambre de Janis Kalnins lors du huitième Latvian Festival et, à l'occasion du neuvième, le Concerto pour piano avec cordes et percussion de Kenins le 6 juillet 1991; ces deux concerts ont lieu au Roy Thomson Hall. Ozolins interprète et diffuse aussi de la musique de Srul Irving Glick.

Tournées

En 1978, à deux semaines d'avis, Ozolins est choisi comme soliste d'une tournée de l'Orchestre symphonique de Vancouver dans huit villes de l'Ouest des États-Unis. Après le concert de Los Angeles, au cours duquel Ozolins interprète le Concerto en fa mineur de Chopin, le critique du Los Angeles Times souligne (20 avril 1978) : « ... la virtuosité bien articulée, un legato impeccable, une sonorité séduisante à tous les niveaux, un sens poétique profond et une démarche musicale saisissante. Interprète de Chopin très personnel, Ozolins impartit à la fois puissance et élégance à cette oeuvre exigeante... » À l'automne 1978, Ozolins est le soliste du Concerto n<sup>2</sup> de Prokofiev avec l'OST lors de la tournée de l'ensemble aux États-Unis, dont des concerts au Carnegie Hall et au Kennedy Center. Il se produit également en Suède avec l'Orchestre philharmonique de Stockholm et en Angleterre avec l'Orchestre Hallé cette même année. Au cours de sa première tournée en Union soviétique en janvier 1979, il donne des récitals à Leningrad, Moscou et Riga. En 1983, il confirme sa réputation d'interprète de Rachmaninov en accompagnant la compagnie de ballet de l'Opéra royal de Suède dans plus de 20 représentations de The Three Sisters. En 1989, il fait une tournée avec l'Orchestre philharmonique de Calgary à titre de soliste. Ozolins fait deux tournées en Amérique du Sud et sept en Union soviétique, en plus des récitals et des concerts avec orchestre qu'il donne en Amérique du Nord et en Europe. Parmi les orchestres avec qui il fait des tournées figurent le Royal Philharmonic, celui de Saint-Pétersbourg, de Stockholm, d'Oslo, de Barcelone et de Taiwan. Il continue à donner des récitals en solo et de musique de chambre au Canada, particulièrement à Toronto.

Autres représentations importantes et enregistrements

Outre ses nombreux engagements publics, Ozolins se fait entendre fréquemment à la radio et la télévision de la SRC, et joue aux réseaux nationaux du Royaume-Uni, d'Australie, de Norvège, de Pologne, de Suède et d'Union soviétique. Il se produit aussi avec le Quatuor à cordes Kroll et, en 1973, il forme le trio Hidy-Ozolins-Tsutsumi avec la violoniste Marta Hidy et le violoncelliste Tsuyoshi Tsutsumi. Ce trio donne son dernier concert en décembre 1983 au Roy Thomson Hall. Son enregistrement d'oeuvres de Stravinsky et de Chopin, sur étiquette Aquitaine en 1980, remporte un prix Juno et son enregistrement du concerto Concerto pour piano n<sup>o</sup> 4 de Rachmaninov obtient une nomination aux Juno. Ozolins enregistre tous les concertos pour piano de Rachmaninov avec l'OST pour la SRC. Le gouvernement letton remet à Ozolins son prix Three Star Order (2003) et son Grand Music Prize (2002).

Discographie

Bach, Bartók, Chopin : 1971; CBC SM-155.

Kenins Piano Sonata n 1 : Canadian Composers Portraits; 2003; Centredisques CMCCD 9403.

Medinš 24 Préludes for piano : 1976; 2-Kaibala 60F02.

Papineau-Couture, Rachmaninov, Prokofiev : 1968; CBC SM-78, (Papineau-Couture) 6-ACM 4.

Rachmaninov Concerto n<sup>o</sup> 1, Dohnányi Variations sur une chanson enfantine : OST, Bernardi c orch; 1985; CBC SM-5052, (avec le Scherzo de Litolff) CBC SMCD-5052.

- Concerto n<sup>o</sup> 2, Willan Concerto : TS, Bernardi c orch; 1988; CBC SMCD-5108.

-Concerto n<sup>o</sup> 3, R. Strauss Burleske : OST, Bernard c orch; 1993; CBC SMCD-5128.

-Concerto n<sup>o</sup> 4 , Five études-tableaux : OST, Bernardi c orch; 1993; CBC SMCD-5129.

- Sonate n<sup>o</sup> 2, Moment musical, Kenins Sonate : 1974; CBC SM-301, (Kenins) 4-ACM 33 (CD).

Stravinsky Pétrouchka, Quatre Études op. 7, Chopin Ballades n<sup>os</sup> 1 et 4 : 1980; Aquitaine MS-90588.

Sturms Sonate da Chiesa : 1977; Sutton SSLP-110-111.

Voir aussi DISCOGRAPHIE de Marta Hidy.

Bibliographie

John KRAGLUND, « At 40, pianist sets his sights on perfection », Globe and Mail (Toronto, 3 nov. 1985).

Ulla COLGRASS, « Pianist Arthur Ozolins weathered early traumas », Music, IX (mars-avr. 1986).

Ian HENDERSON, « The Virtuoso », Saturday Night (nov. 1986).

Ulla COLGRASS, « Arthur Ozolins », For the Love of Music (Toronto 1988).

Ingrida DAKTERE-DUHANOVSKA, Muzikas maigais speks : Monografiska eseja par pianistu Arturu Ozolinu (Riga 2002).


Lecture supplémentaire

  • Kraglund, John. 'At 40, pianist sets his sights on perfection,' Toronto Globe and Mail, 23 Nov 1985

    Colgrass, Ulla. 'Pianist Arthur Ozolins weathered early traumas,' Music, vol 9, Mar-Apr 1986

    Henderson, Ian. 'The virtuoso,' SatN, Nov 1986

    Colgrass, Ulla. 'Arthur Ozolins,' For the Love of Music (Toronto 1988)

    Daktere-Duhanovska, Ingrida. Muzikas maigais speks: Monografiska eseja par pianistu Arturu Ozolinu (Riga 2002)