Association des médecins pour la survie mondiale (Canada)



Association des médecins pour la survie mondiale (Canada)

L'Association des médecins pour la survie mondiale (Canada) (à l'origine Médecins canadiens pour la prévention de la guerre nucléaire) est un organisme bénévole sans but lucratif voué à la prévention de la guerre nucléaire, dont la création est largement attribuable à Frank Sommers, son président fondateur. L'organisme américain Physicians for Social Responsibility est fondé en 1961 à Boston dans l'intention de réunir l'information nécessaire pour mobiliser l'opinion publique en faveur de l'accord sur l'interdiction partielle des essais nucléaires de 1963. Le PSR reprend vie en 1978 à la suite de l'accident du réacteur nucléaire de Three Mile Island (Pennsylvanie). En décembre 1980, trois médecins de Harvard et trois médecins soviétiques d'ex-URSS se réunissent à Genève pour poser les fondations de l'Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire.

En mars 1981, le premier congrès mondial de l'Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire a lieu près de Washington, DC. Soixante-treize médecins de 12 pays différents y participent, dont les Canadiens Donald Bates, Paul Duchastel, Étienne LeBel et Frank Sommers. Six autres congrès suivent. À l'heure actuelle, l'association internationale a des groupes affiliés dans une cinquantaine de pays et représente plus de 160 000 médecins dans le monde entier. L'association reçoit le prix Nobel de la paix en 1985 (voir PRIX NOBEL) en reconnaissance des efforts de l'organisme pour renseigner le public. Les cofondateurs, Bernard Lown et Evgueni Chazov, acceptent le prix conjointement.

Au Canada, d'importantes conférences ont lieu pour informer les médecins et la population des conséquences désastreuses potentielles d'une guerre nucléaire et des conséquences du militarisme sur la santé et l'environnement. Au pays, l'ASSOCIATION MÉDICALE CANADIENNE et l'Association canadienne de santé publique reconnaissent et appuient le travail de l'Association des médecins pour la survie mondiale. Cette dernière fait aussi partie d'un réseau grandissant d'organismes qui unissent leurs efforts pour militer en faveur de l'élimination des armes nucléaires. Des campagnes publiques démontrent les dangers de la dépendance sur la technologie pour lutter contre les attaques nucléaires et sensibilisent la population au gaspillage des ressources mondiales entraîné par la poursuite de la course aux armements.

L'Association des médecins pour la survie mondiale est répartie dans 25 sections au Canada et regroupe plus de 2000 membres. Le 8e congrès mondial de l'Association internationale des médecins pour la prévention de la guerre nucléaire, dont le thème est Healing our Planet - A Global Prescription, se déroule à Montréal en 1988.