Baie des Chaleurs, scandale de la

En 1890-1891, alors que seulement 100 des 320 km du chemin de fer de la baie des Chaleurs sont construits, de sérieuses questions sont soulevées sur les rapports entre les entrepreneurs et les gouvernements qui leur ont accordé des subventions.

Baie des Chaleurs, scandale de la

En 1890-1891, alors que seulement 100 des 320 km du chemin de fer de la baie des Chaleurs sont construits, de sérieuses questions sont soulevées sur les rapports entre les entrepreneurs et les gouvernements qui leur ont accordé des subventions. La compagnie de chemin de fer a reçu des subventions à la fois du gouvernement fédéral et du gouvernement libéral du Québec. Le 4 août 1891, les Conservateurs déclenchent une enquête sénatoriale. On en conclut que le gouvernement du Québec a reçu des pots-de-vin à même ses propres subventions, l'argent ayant probablement servi à défrayer des dépenses électorales. Le gouvernement provincial crée une commission d'enquête parlementaire et le gouvernement d'Honoré Mercier est renvoyé le 16 décembre 1891.