Ballet Jörgen

Le Ballet Jörgen Canada a toujours pour mandat de découvrir et d'encourager les nouveaux chorégraphes et de les aider à développer leur talent, particulièrement dans le domaine du ballet.

Ballet Jorgen
(avec la permission du Ballet Jorgen/photo de Allan Shisko)

Ballet Jörgen

Le Ballet Jörgen Canada est une compagnie de Toronto dont l'objectif est de présenter de nouvelles chorégraphies canadiennes. Bengt Jörgen, alors jeune danseur et chorégraphe, fonde la troupe en 1987 avec le soutien administratif de sa femme, Susan Bodie. À ses débuts, elle permet de présenter les oeuvres de Jörgen et de chorégraphes de ballet canadiens débutants qui souhaitent travailler avec un nouveau groupe de danseurs spécialisés en chorégraphie contemporaine.

Le Ballet Jörgen Canada a toujours pour mandat de découvrir et d'encourager les nouveaux chorégraphes et de les aider à développer leur talent, particulièrement dans le domaine du ballet. Dans ce but, la compagnie se consacre à des créations nouvelles et innovatrices qu'elle présente à Toronto ou en tournée. De plus, elle offre périodiquement des ateliers à l'échelle nationale afin de permettre à des chorégraphes talentueux et motivés, à la fois novices et expérimentés, d'essayer de nouvelles idées dans un milieu ouvert d'esprit et sous la supervision attentive d'artistes confirmés.

Arnold Spohr, directeur artistique émérite du Royal Winnipeg Ballet, se joint au Ballet Jörgen en 1993 à titre de codirecteur. Il appuie sa volonté de produire essentiellement de nouvelles oeuvres encore liées à la tradition du ballet classique. Mary Jago-Romeril, une ancienne danseuse principale du Ballet national du Canada, entre dans la compagnie en tant qu'adjointe artistique à l'automne 1998 et en complète ainsi l'équipe artistique.

Le Ballet Jörgen fait des tournées partout au Canada et aux États-Uniset présente un éventail de ballets, des ballets les plus modernes aux oeuvres classiques populaires. La compagnie se produit pour la première fois à New York en février 1995, et le New York Times la décrit alors comme « une trouvaille rare et grisante ». La même année, Jörgen monte une version réduite de Casse-Noisette afin de pouvoir présenter cette oeuvre classique populaire dans de plus petites salles. Jörgen réitère l'expérience en 1998 avec une mise en scène, montée avec la collaboration du Banff Centre, de Roméo et Juliette, qui obtient autant de succès et qu'il a aussi monté l'année suivante pour le Hong Kong Ballet.

Depuis 1992, le Ballet Jörgen a ses locaux au George Brown College, à Toronto, où Jörgen a fondé la School of Classical and Contemporary Dance, qui offre aux élèves un programme de formation préprofessionnel en ballet et en danse moderne, maintenant connue sous le nom de George Brown Dance.

La compagnie, qui joue devant un auditoire annuel d'environ 50 000 spectateurs, a permis à plusieurs jeunes chorégraphes canadiens, comme Jean Bernard Grand-Maître, Crystal Pite et Dominique Dumais, de faire évoluer leur carrière. Le Ballet Jörgen a reçu le Prix du lieutenant-gouverneur de l'Ontario pour les arts en 1996 et en 1998, pour ses impressionnantes réalisations dans le développement de partenariats avec le secteur privé et la collectivité. Le prix 2009 Touring Company of the Year Award a été remis au Ballet Jörgen Canada par le British Columbia Touring Council.