Bande de la Cité

Bande de la Cité. Connu aussi sous d'autres noms - Musique de la Cité, Fanfare de la Cité et Montreal City Band - ce corps de musique fut constitué à Montréal vers 1870.

Bande de la Cité

Bande de la Cité. Connu aussi sous d'autres noms - Musique de la Cité, Fanfare de la Cité et Montreal City Band - ce corps de musique fut constitué à Montréal vers 1870. On possède peu de détails sur son activité avant la venue d'Ernest Lavigne comme directeur en 1876, année où l'ensemble remporta un grand prix lors d'un concours à Philadelphie, à l'occasion du centenaire de l'Indépendance des É.-U. La Bande de la Cité s'illustra aussi lors du Jubilé musical de Montréal, concours tenu à la patinoire Victoria en juin 1878 et auquel participèrent une vingtaine de corps de musique civils et militaires venus du Canada, des États-Unis et de l'Angleterre. En 1879 ou un peu plus tard, Lavigne et ses musiciens inaugurèrent les concerts gratuits en plein air au jardin Viger, ainsi que des excursions en bateau, « à la lumière électrique », sur le fleuve Saint-Laurent.

À l'ouverture du parc Sohmer en 1889, Lavigne fit de la Bande de la Cité son corps de musique attitré. Elle donnait deux concerts par jour durant l'été. En 1890, elle comptait 50 membres dont Joseph Gagnier et Alexandre Laurendeau. Outre ses fonctions comme musique officielle du 65e régiment, la Bande de la Cité participa à diverses manifestations comme l'arrivée à Montréal d'Emma Albani, en mars 1883, et ses trois concerts à la patinoire Victoria, en mai 1890, au profit de l'hôpital Notre-Dame. Charles Lavallée dirigea l'ensemble à plusieurs reprises. Le répertoire comprenait des marches, ouvertures, pots-pourris, quadrilles, etc. De Lavigne, l'harmonie exécuta le quadrille Les Chevaux légers (E. Lavigne 1882) et 13th Regiment March (ibid. 1883). Après la mort de Lavigne en 1909, l'ensemble semble avoir perdu son identité propre.


Lecture supplémentaire

  • 'Jubilé musical de Montréal,' Canada musical, 1 May 1878