Barbershop

Barbershop. Forme d'art a capella chanté à quatre voix. Barbershop est l'une des rares formes musicales indigènes au Nouveau Monde.

Barbershop

Barbershop. Forme d'art a capella chanté à quatre voix. Barbershop est l'une des rares formes musicales indigènes au Nouveau Monde.

Histoire
D'après le folklore, le terme « barbershop » voit le jour au début du siècle dans les petites villes des États-Unis, alors que les hommes se rencontraient au salon de coiffure, non seulement pour un rasage et une coupe de cheveux, mais aussi pour chanter des airs improvisés. Cependant, l'origine du barbershop est, du moins en partie, associée aux quatuors afro-américains du sud des États-Unis.

Le style barbershop devient rapidement populaire puisqu'il suffit de quatre voix enthousiastes et d'harmonies simples chantées à l'oreille. Le concept du quatuor - encore caractéristique de ce style - se transforme vite en chœurs dirigés par un chef d'orchestre. On fonde la Society for the Preservation and Encouragement of Barber Shop Quartet Singing in America (SPEBSQSA), aujourd'hui connue sous le nom de Barbershop Harmony Society. Durant les années 1940, les femmes accèdent au barbershop grâce à la création de Sweet Adelines Incoporated. Ces deux organismes internationaux sont les plus importants au Canada, suivis d'Harmony Inc., association plus modeste pour les femmes. En mars 1944, la première division canadienne de la Barbershop Harmony Society naît à Windsor (Ont.) et, le 23 mars 1953, le premier groupe hors des États-Unis des Sweet Adelines est fondé à Brandon (Man.).

Les différents chœurs de style barbershop rassemblent plus de 100 membres et font fureur en Amérique du Nord ainsi que dans le monde entier. Le chant de style barbershop devient un art vocal du plus haut calibre. Des programmes musicaux complets, des ateliers exigeants et des compétitions chorales régionales et internationales sont organisées afin de maintenir la qualité de cette musique.

Caractéristiques techniques

Le style barbershop est une combinaison de plusieurs caractéristiques qui lui sont propres, telles que la structure des accords (les arrangements), un son « cone-shaped », l'interprétation et la touche finale. Ces facteurs, ensemble, constituent la caractéristique « lock and ring » [verrouillé et sonnant] du style. La sonorité « cone-shaped » est créée par la voix basse placée sur le ton le plus bas, la voix de baryton juste au-dessus et la voix principale, qui chante la mélodie, entre le baryton et le ténor. Quand elle est chantée adéquatement, la combinaison produit un son léger pour la voix de ténor et de plus en plus large et plein en descendant de la voix principale au baryton et à la basse.

Structure de l'harmonie

La musique de style barbershop ne nécessite que l'étude des gammes majeures, harmoniques mineures et chromatiques. Les arrangements sont basés sur 11 accords : majeur parfait, dominante 7, dominante 9, majeur 6, majeur 7, majeur 9, mineur parfait, mineur 6, mineur 7, parfait augmenté et mineur diminué. Les accords majeurs parfaits, de dominante 7 et de dominante 9 constituent la structure harmonique fondamentale et les autres accords sont utilisés pour enrichir la mélodie et l'harmonie.

Style des représentations

L'aspect visuel est très important dans les représentations de musique barbershop. Le style est ad lib, et la musique est chantée sans partition. L'interprétation des paroles et de la musique nécessite une implication émotionnelle et un mouvement physique. Le but est de transmettre la chanson avec unité et énergie.

Chanteurs de style barbershop du Canada

Le North Metro Chorus of Sweet Adelines International de North York (Ont.) et leur directeur, June Dale, remportent trois championnats mondiaux. Ils sont les premiers gagnants ne venant pas des États-Unis. En 2003, le quatuor féminin Brava! de Vancouver (C.-B.) remporte le championnat international de quatuors, première pour un quatuor canadien. Parmi les quatuors canadiens exceptionnels, nommons les Northern Lights, de Toronto, quatre fois médaillés d'argent en compétition internationale, et The Dukes of Scarborough, champions mondiaux à deux reprises. Le Canada a accueilli les compétitions internationales des hommes et des femmes. Il y a actuellement entre 4500 et 5000 chanteurs barbershop dans toutes les provinces du Canada.

Les arrangeurs et auteurs-compositeurs canadiens sont, entre autres, Joey Minshall, de Vancouver, le directeur de Northern Lights Steve Armstrong et son directeur assistant Chris Arnold. L'œuvre de Minshall The Canadian Medley est beaucoup chantée par les groupes barbershop du Canada, et ses arrangements sont connus dans le monde entier.

Cammi MacKinlay, de Vancouver, et Ellen Gallacher, de Victoria, ont été membres du comité d'administration de Sweet Adelines International. Robert A. Stebbins, professeur de sociologie à l'Université de Calgary, a publié The Barbershop Dinger: Inside the Social World of a Musical Hobby.

Bibliographie

« Sweet Adelines Inc: The world's largest singing organization for women », British Columbia Choral Federation Newsletter, printemps 1990

Stebbins, Robert A., The Barbershop Singer: Inside the Social World of a Musical Hobby (Toronto, 1996)

Gracyk, Tim, « Barbershop quartets, the first quartet named on records, and the most popular quartet of the acoustic era », Antique Phonograph News, nov.-déc. 2002.


Lecture supplémentaire

  • "Sweet Adelines Inc: The world's largest singing organization for women," British Columbia Choral Federation Newsletter, spring 1990

    Stebbins, Robert A. The Barbershop Singer: Inside the Social World of a Musical Hobby (Toronto 1996)

    Gracyk, Tim. "Barbershop quartets, the first quartet named on records, and the most popular quartet of the acoustic era," Antique Phonograph News, Nov-Dec 2002