Barcza, Peter

(Joseph) Peter Barcza. Baryton, professeur (Stockholm, de parents hongrois, 23 juin 1949, naturalisé canadien 1957). Diplôme d'art lyrique (Toronto) 1971.

Barcza, Peter

(Joseph) Peter Barcza. Baryton, professeur (Stockholm, de parents hongrois, 23 juin 1949, naturalisé canadien 1957). Diplôme d'art lyrique (Toronto) 1971. Alors qu'il étudie avec Howell Glynne et Louis Quilico au département d'opéra de l'Université de Toronto, qu'il fréquente à titre de boursier (1968-1971), il chante dans plusieurs des productions offertes au public. Il étudie à la Villa Schifanoia Graduate School of Fine Arts à Florence avec Tito Gobbi (été 1971) et à l'École des Arts Lyriques de l'Opéra de Paris en 1979. Il chante des rôles de soutien dans Madame Butterfly et Macbeth, présentés par la Canadian Opera Company en 1971. Lauréat, en 1971, du Jean A. Chalmers Award décerné au jeune chanteur le plus prometteur de la Canadian Opera Company, il est l'un des gagnants aux auditions régionales du Metropolitan Opera l'année suivante. Il reçoit en outre le Bruce Yarnell Memorial Award de l'Opéra de San Francisco en 1976 et le Floyd Chalmers Award du Conseil des Arts de l'Ontari en 1982.

Barcza interprète Charles de la Tour lors de la création de The Spirit of Fundy de Norman Symonds (1972) et il crée le rôle de Upwarldy Mo à la première mondiale de Harvest de Raymond Pannell à la télévision de la SRC. Il tient le rôle de Bo lors de la création de The Shivaree de John Beckwith (1982). En 1986, il chante Gorjanèikov dans la création nord-américaine de De la maison des morts de Janáèek au Vancouver Opera. Il se produit à la Canadian Opera Company (1972-1978) et il tient des premiers rôles de baryton au Calgary Opera, au Manitoba Opera, à l'Opéra de Montréal, à Opera in Concert (1975-1993), à l'Opera Lyra Ottawa, à l'Opera Ontario, à la Pacific Opera Victoria, au Vancouver Opera et à d'autres maisons d'opéra au Canada et à l'étranger. En concert, il est l'invité de l'Orchestre symphonique de l'Atlantique ainsi que des orchestres symphoniques de Kitchener-Waterloo, de Montréal, de Nouvelle-Calédonie, de Regina, de Québec, de l'Orchestre symphonique du Centre national des arts et du Toronto Symphony dans des œuvres telles que Carmina Burana, le Requiem de Brahms, Dream of Gerontius d'Elgar et Belshazzar's Feast de Walton. Barcza fait des enregistrements pour la radio et la télévision de la SRC et pour Radio France.

Rayonnement hors du Canada

On l'entend en 1983 au festival de Bad Hersfeld (Allemagne) où il chante Ulisse dans Il Ritorno d'Ulisse in Patria de Monteverdi. Il tient d'autres premiers rôles en Belgique, à Mexico (Amonasro dans Aida, 1990), à Paris (p. ex. en 1981 et en 1996 avec l'Opéra de Metz) et en Nouvelle-Zélande (Rigoletto pour le Canterbury Opera, 1997).

Il se produit fréquemment aux États-Unis, notamment dans des rôles principaux pour le New York City Opera (40 représentations), le Seattle Opera, l'Arizona Opera, le New Orleans Opera et d'autres importantes compagnies d'opéra.

Style de Barcza

Barcza est spécialisé dans les répertoires d'opéra français et italien, particulièrement le bel canto et Verdi. Connu pour ses talents d'acteur, il reçoit de nombreux éloges, pour, entre autres, « sa présence et sa crédibilité dans le rôle » de Sharpless dans Madame Butterfly (Opera Canada, été 2000). De son exécution du même rôle pour le Pacific Opera Victoria, Opera Canada (hiver 1999) dit que « son interprétation parfaite et pleine de compassion de Sharpless est l'une de ses meilleures performances pour POV ».

Enseignement

Barcza est chargé de cours à temps partiel à l'Université de la Colombie-Britannique depuis 2002. Il y donne des ateliers de perfectionnement ainsi qu'au Conservatoire de musique de Victoria, au département d'opéra de l'Université de Toronto et à d'autres endroits.