Barr, Robert

Robert Barr, écrivain, journaliste (Glasgow, Écosse, 16 sept. 1850 -- Surrey, Angleterre, 21 oct. 1912). Romancier et nouvelliste populaire au tournant du siècle, il émigre avec sa famille pour s'établir à Wallacetown, au Canada-Ouest, en 1854.

Barr, Robert

Robert Barr, écrivain, journaliste (Glasgow, Écosse, 16 sept. 1850 -- Surrey, Angleterre, 21 oct. 1912). Romancier et nouvelliste populaire au tournant du siècle, il émigre avec sa famille pour s'établir à Wallacetown, au Canada-Ouest, en 1854. Après avoir obtenu un certificat d'enseignement provisoire, il s'inscrit à la Toronto Normal School où il obtient son brevet d'enseignement en 1873. Il devient, en 1875, directeur de la Windsor Central School. En 1876, il déménage aux États-Unis et se joint à l'équipe du quotidien Detroit Free Press. Il se rend en Angleterre en 1881, où il occupe le poste de corédacteur du journal The Idler, et y reste jusqu'à sa mort. Il publie plus de trente livres de genres divers : des récits d'aventures romantiques historiques et contemporaines, des romans policiers, des satires sociales et des farces. Parmi ses oeuvres les plus remarquables, on compte une série d'histoires policières intitulée The Triumphs of Eugene Valmont (1906) et deux romans inspirés de son séjour au Canada. Son premier roman, In the Midst of Alarms (1894), se déroule pendant l'invasion des FENIANS au Canada, en 1866, et décrit cette bataille plutôt risible. The Measure of the Rule (1907) est un roman autobiographique qui s'inspire des expériences qu'il a vécues à la Toronto Normal School, et dans lequel il dénonce de façon satirique et mordante la médiocrité de l'enseignement qu'on y dispensait, la discipline rigide qu'on imposait aux élèves et l'indifférence qu'on leur témoignait. Par ailleurs, il a complété le roman inachevé de Stephen Crane, The O'Ruddy (1903) et publié un récit de voyage intitulé The Unchanging East (1900).