Barroso, Sergio

Sergio Barroso. Compositeur, professeur, synthétiste (La Havane, Cuba, 4 mars 1946); diplôme spécialisé (1966), Conservatoire de La Havane; certificat d'études supérieures (1968), Académie supérieure de musique de Prague.

Barroso, Sergio

Sergio Barroso. Compositeur, professeur, synthétiste (La Havane, Cuba, 4 mars 1946); diplôme spécialisé (1966), Conservatoire de La Havane; certificat d'études supérieures (1968), Académie supérieure de musique de Prague. Après des études d'orgue et de piano (1950 à 1966) à La Havane auprès d'Alfredo Levi, de César Pérez-Sentenat et d'Alfredo Díaz Nieto, Sergio Barroso étudie la composition auprès de Václav Dobiáš, d'Alois Hába et de Karel Janeèek à Prague (1966-1968). Il commence ensuite une carrière de professeur, de compositeur et d'interprète; la musique électroacoustique, qu'il a étudiée à l'Université de Stanford auprès de John Chowning et de Jean-Claude Risset, y occupe une place importante. Il enseigne à Cuba, au Conservatoire national (1968-1973 et 1978-1980), à l'École nationale de musique (1968-1976) et à l'Université de La Havane (1976-1980). Il dirige aussi le département de musique à la Bibliothèque nationale et à l'Université de La Havane, la section de musique contemporaine de l'Institut cubain de la radio et de la télévision (1975-1977) et la section de musique du ministère de la Culture de Cuba (1977-1980).

Sergio Barroso s'établit au Canada en 1980. Après avoir enseigné brièvement à l'Université Trent en 1981, il part la même année enseigner sur la côte Ouest, d'abord à l'Université de Victoria (1981-1984), puis à l'Université Simon Fraser à partir de 1986.

Compositions de Barroso

En tant que compositeur, Sergio Barroso a reçu des commandes du Canadian Electronic Ensemble, de New Music Concerts et de plusieurs interprètes. Sa musique a été jouée à Cuba, au Mexique, en Amérique du Sud et en Europe. À part quelques œuvres écrites à Cuba, presque toutes ses compositions contiennent de la musique électronique, soit préenregistrée, soit en direct. Ses œuvres comprennent de la musique de ballet (La Casa de Bernarda Alba, Plasmasis); de la musique pour instruments ou ensembles acoustiques avec musique électronique préenregistrée ou en direct (dont six œuvres de sa série Yantra, 1973-1982); et des œuvres strictement électroniques. En 1996, son Concerto pour alto et orchestre est joué en première par Laura Wilcox aux studios Glenn Gould de Toronto. Barroso mène depuis une carrière internationale chargée, se produisant souvent à des événements de l'International Society for Contemporary Music(ISCM), dont le festival de musique nouvelle de l'ISCM de Miami, où il est compositeur invité en 2004 et 2007.

Pendant de nombreuses années, Sergio Barroso compose dans un style avant-gardiste sans référence à un axe tonal ni à une structure type. Pendant les années 1990, sa musique change. Elle acquiert, en particulier dans le concerto pour alto, un sens de tonie centrale et un lyrisme émouvant tout en conservant un solide ancrage dans les techniques du début de sa carrière. Sa musique explore le monde des sons par une coloration des textures, élaborant souvent de vastes palettes de sons électroniques denses qui s'étirent sur de longues durées. Il est connu aussi pour son sens du rythme animé et viscéral, souvent attribué en partie à ses origines cubaines. Cette même influence se retrouve dans les titres de ses pièces et leur contenu émotif, sans avoir toujours été évidente dans la musique elle-même, quoique cela aussi ait changé. Une fois encore, le concerto pour alto est un bon exemple : le mouvement central est une habanera nocturne. Barroso a déjà dit qu'il voit l'influence de sa culture transparaître principalement dans les « gestes, la couleur et le caractère général des mouvements et l'atmosphère » (Site web du Centre de musique canadienne).

Prestations - Prix

Sergio Barroso est aussi un synthétiste très demandé sur la scène internationale. Il a joué pour le Banff Centre for the Arts; le festival international de musique électroacoustique de Mexico; le Sound Symposium de Terre-Neuve; les Journées mondiales de la musique de la SIMC à Oslo (1990); les New Music Concerts; le Sub-Tropics International Music Festival à Miami (1991); la Vancouver New Music Society; et le Vancouver Western Front. Sa musique a été jouée au Centre national des Arts, au Metropolitan Opera, au San Francisco Opera, au Kennedy Centre, au Théâtre de Monte-Carlo, à l'IRCAM et par l'orchestre Esprit et l'ACREQ.

Sergio Barroso a gagné de nombreux prix; il a notamment été lauréat de la Tribune internationale des compositeurs de l'UNESCO (1980, 1995), du concours international de musique électroacoustique de Bourges (1980), du Cintra/Arts International Competition (1999); et du Prix Victor Martin-Lynch-Staunton du Conseil des Arts du Canada (2000). Il est associé du Centre de musique canadienne, membre de la Ligue canadienne des Compositeurs et de la SOCAN et membre fondateur de la Communauté électroacoustique canadienne.

Œuvres choisies

Orchestre
La fiesta grande; synthétiseurs, orchestre; 1990.

Jitanjáfora; violon, orchestre; 1993.

Concerto; alto, orchestre; 1995-1996 (aussi en version sans orchestre ou alto nu).

Chambre
Crónicas de ultrasueño; hautbois/clarinette/trompette, synthétiseur et bande; 1992.

Sonatada; synthétiseurs; 1992.

Charangas delirantes; synthétiseur (3 joueurs); 1993 (aussi en version pour synthétiseur - 1 joueur - et bande; 1993).

Viejas voces; alto, bande; 1993-1994.

Crónicas II; alto, synthétiseurs (1 joueur) et bande; 1995.

Viola Desnuda; alto; 1995-1997.

La noche; clarinette basse, alto, bande; 1997.

Sandunga; alto et bande; 1997.

Cuartetas; clarinette basse, alto, piano et synthétiseurs (1 joueur)/bande; 1999.

Callejo; clarinette basse, bande; 1999.

Pregones; violoncelle et bande; 2000.

Rocambole; violon/alto, violoncelle et bande; 2001.

Voix
Verdehalago (texte de Mariano Brull); soprano aigu, flûte en sol (+ piccolo.), violon, contrebasse, percussions et électronique en direct; 2004-2006.

Électroacoustique
Tablao; guitare ad lib., bande; 1991.

La noche; bande; 1997.

Discographie (sélection)

New Music for Digital Keyboard; Sergio Barroso clavier; 1989; SNE 556.

Tongues of Angels; Lawrence Cherney, hautbois; 1993; CMCCD 4793.

Délirante. Sergio Barroso claviers; León Biriotti, hautbois.; Adele Armin Raad, violon; Laura Wilcox, alto; Jesse Read, basson; 1996; empreintes DIGITALes, IMED 9628/29.

Laura Wilcox; Laura Wilcox, alto; Stephen Clarke, piano; Brigitte Poulin, piano; 2000; SNE 654.

Electricities/Électricités; Divers artistes; 2003; CMCDS-S4.

Variaciones del Motoriongo; Nancy Casanovas, piano; (Areito: LDA-3589) (LP).

Bibliographie

« Cuban composer adds to the musical mosaic in Canada », Canadian Composer, sept. 1981.


Lecture supplémentaire

  • "Cuban composer adds to the musical mosaic in Canada," Canadian Composer, Sep 1981