Bateman, Robert McLellan

Robert McLellan Bateman, peintre (Toronto, 24 mai 1930). Robert Bateman reçoit d'abord une formation de naturaliste au Royal Ontario Museum, à Toronto, puis étudie la peinture et le dessin avec Gordon Payne et Carl SCHAEFER. Il étudie la géographie à l'Université de Toronto (B.A.

Bateman, Robert McLellan

Robert McLellan Bateman, peintre (Toronto, 24 mai 1930). Robert Bateman reçoit d'abord une formation de naturaliste au Royal Ontario Museum, à Toronto, puis étudie la peinture et le dessin avec Gordon Payne et Carl SCHAEFER. Il étudie la géographie à l'Université de Toronto (B.A., 1954) et obtient son diplôme de l'Ontario College of Education en 1955. Jeune artiste, il est inspiré par le GROUPE DES SEPT. Il explore plusieurs styles abstraits et semi-abstraits avant d'adopter le réalisme pour lequel on le connaît aujourd'hui.

Tout au long de sa carrière d'enseignant - il enseignera notamment vingt ans dans une école secondaire du Sud de l'Ontario, (l'art et la géographie) - R. Bateman combine assidûment l'art avec la défense de la cause écologiste. Jeune homme, il participe à l'établissement de la Bruce Trail de l'Ontario. Au cours des dernières années, il s'est servi de sa renommée d'artiste pour promouvoir des causes écologistes partout dans le monde. Depuis son déménagement en Colombie-Britannique, en 1985, il s'oppose activement à l'exploitation forestière et à la pêche intensives. Nombre de ses peintures comportent des messages manifestes en faveur de la CONSERVATION de la nature. Il exprime souvent ses craintes concernant la menace qui guette les écosystèmes traditionnels de la nature et de l'homme, dont il parle comme d'un « monde en voie de disparition ». Le livre de Bateman, Thinking Like a Mountain, qui élabore sa pensée sur la crise écologique grandissante, a été publié en 2000. En 2002, il publiait Birds, une collection de la plupart de ses meilleurs tableaux d'oiseaux dans la nature.

En raison de son immense popularité et des sujets qu'il choisit de traiter, Robert Bateman entretient des rapports malaisés avec le milieu des arts, qui tend à classer son œuvre comme étant de l'« art animalier ». Quoi qu'il en soit, ses meilleures œuvres, mettant souvent en scène des animaux sauvages dans des décors naturels soigneusement documentés et exacts du point de vue écologique, sont aussi des compositions soignées qui s'inspirent des peintres abstraits modernes tels que Mark Rothko et le canadien Paul-Émile BORDUAS, de même que des arts traditionnels japonais et chinois. En 1985, la Smithsonian Institution, à Washington, monte une exposition de ses œuvres intitulée Portraits of Nature. Une rétrospective de ses œuvres d'importance majeure a eu lieu en 2007 à la COLLECTION MCMICHAEL D'ART CANADIEN et la tournée de l'exposition s'est déroulée jusqu'en 2009. Il a été nommé Officier de l'Ordre du Canada en 1984, et Membre de l'Ordre de la Colombie-Britannique en 2001.


Lecture supplémentaire

  • Ramsay Derry, The Art of Robert Bateman (1981); Rick Archbold, Robert Bateman: An Artist in Nature (1990); and Robert Bateman: Natural Worlds (1996).