Beauceville

Beauceville est à 80 km environ au sud-est de la ville de Québec, sur la rivière Chaudière. Chef-lieu de la municipalité régionale Robert-Cliche, elle compte parmi ses industries l'imprimerie commerciale, les produits laitiers et fromagers, le recyclage du caoutchouc, le bois et les textiles.

Beauceville

Beauceville

Beauceville, ville du Qc; pop. 6226 (recens. 2006), 6261 (recens. 2001), const. 1998. Beauceville est d'abord const. en tant que ville en 1904, puis fusionnée à Beauceville-Est en 1973. En 1998, elle fusionne avec Saint-François-de-Beauce (pop. 1357, recens. 1996) et Saint-François-Ouest (pop. 1263) pour former la municipalité actuelle.

Beauceville est à 80 km environ au sud-est de la ville de Québec, sur la rivière Chaudière. Chef-lieu de la municipalité régionale Robert-Cliche, elle compte parmi ses industries l'imprimerie commerciale, les produits laitiers et fromagers, le recyclage du caoutchouc, le bois et les textiles.

Les origines de la région de Beauceville remontent à 1737, alors que la seigneurie Rigaud de Vaudreuil ou Saint-François-de-la-Nouvelle-Beauce est concédée à François-Pierre de Rigaud de Vaudreuil (1703-1779). Le nom Nouvelle-Beauce rappelle la région de la Beauce en France, célèbre pour son blé. Quelques-uns de ses premiers colons viennent de la région de Québec, mais plus de 15 des familles pionnières, recrutées en France, sont de faux sauniers, contrebandiers du sel, forcés à l'exil.

Beauceville a été la demeure de William Chapman (1850-1917), un poète et un écrivain qui a marqué la littérature canadienne-française.