Bécancour

Cette ville porte le nom de René Robineau de Bécancour, chef d'une expédition contre les Iroquois en 1696. En 1669, des missionnaires français établissent les premiers contacts avec les Abénakis de la région, et une colonie européenne permanente s'y établit trois ans plus tard.

Bécancour

Bécancour

Bécancour, ville du Québec; population 11 134 (recens. 2006), 11 051 (recens. 2001), constitué en 1965. Bécancour est située presqu'en face de Trois-Rivières, sur la rive sud du fleuve Saint-Laurent, au confluent de la rivière Bécancour. Le résultat d'une fusion de 11 municipalités, Bécancour couvre un vaste territoire reconnu pour sa beauté. Bien que, à l'origine, la population soit surtout Française, une petite communauté irlandaise s'y installe vers les années 1840.

Cette ville porte le nom de René Robineau de Bécancour, chef d'une expédition contre les Iroquois en 1696. En 1669, des missionnaires français établissent les premiers contacts avec les Abénakis de la région, et une colonie européenne permanente s'y établit trois ans plus tard. En 1702, on érige un petit fort pour protéger la ville contre les attaques des Iroquois.

Au XIXe siècle, on y construit plusieurs scieries qui ne survivront pas à la crise des années 30.Bécancour perd peu à peu son caractère rural et agricole traditionnel dans les années 60, au profit de la croissance industrielle. À la fin de cette décennie, on aménage un grand parc industriel pour y accueillir des industries métallurgiques et sidérurgiques et d'autres industries de moindre importance. Un réseau important d'autoroutes et de transport ferroviaire dessert la ville. On retrouve également plusieurs scieries et un pont couvert d'intérêt historique. En 1892, on érige à Bécancour une imposante église d'architecture néogothique et romane sur laquelle se dresse un clocher de 55 m de haut.