Ben McPeek

Ben (Benjamin Dewey) McPeek. Compositeur, chef d'orchestre, arrangeur, pianiste (Trail, C.-B., 28 août 1934 - Toronto, 14 janvier 1981). A.R.C.T. 1954, B.Mus. (Toronto) 1956.

Ben (Benjamin Dewey) McPeek. Compositeur, chef d'orchestre, arrangeur, pianiste (Trail, C.-B., 28 août 1934 - Toronto, 14 janvier 1981). A.R.C.T. 1954, B.Mus. (Toronto) 1956. Établi à Toronto en 1953, il étudia au RCMT, ainsi qu'à l'Université de Toronto où ses professeurs furent notamment John Beckwith, Talivaldis Kenins, Oskar Morawetz, Godfrey Ridout et John Weinzweig. Il commença sa carrière en jouant du piano dans des orchestres de danse à Toronto, et chanta à la SRC avec les Five Playboys. Il vint au théâtre musical en 1960 comme dir. mus. de la revue Up Tempo 60, présentée à l'hôtel King Edward. Entre 1963 et 1968, il écrivit la musique pour That Hamilton Woman, Suddenly This Summer, Actually This Autumn, et le Spring Thaw de 1968. Son opéra bouffe, The Bargain (1963, basé sur la légende de Faust), fut télédiffusé en 1966 par la SRC à Montréal, et mis en scène en 1978 par le Comus Music Theatre dans une version révisée avec une partition de musique électroacoustique. Sa comédie musicale Joey, écrite avec Helen Porter, fut produite au Festival de Charlottetown en 1973. En 1964, McPeek fonda Ben McPeek Ltd., et devint bientôt l'un des compositeurs de ritournelles publicitaires les plus en vogue au Canada. En 1966, il fut l'un des fondateurs des Nimbus 9 Productions. Au total, McPeek a écrit et dirigé les enregistrements d'environ 2000 ritournelles publicitaires. Il a aussi écrit la musique des longs métrages The Rowdyman (1972) et Only God Knows (1974) et du documentaire Catch the Sun (1973). En 1979, il fonda la Guilde des compositeurs de film canadien avec Harry Freedman. Ses autres compositions incluent un Concerto, six sonates et de nombreuses autres pièces pour piano (inventions, valses, rags, etc.); des oeuvres pour quintette à vent dont la Paul Bunyan Suite (Thompson 1977, enregistrée par le Canadian Brass); les oeuvres pour orchestre Northern 484, Fantasia et Concert Suite. Sa Trillium Suite (saxophone et ensemble de chambre) fut commandée par Paul Brodie, et ses Five Pictorial Sketches pour mandoline et orchestre, inspirés de chansons de folklore ukrainiennes et canadiennes, par le Shevchenko Musical Ensemble. Il a également signé un ensemble de pièces de genre pour le Canadian Brass qui les enregistra sous le nom de Pucker and Valve Society Band. Un micr. de sa musique pour piano a été enregistré par Monica Gaylord. McPeek lui-même grava les micr. Ben McPeek, His Voices and His Orchestra (1965, CTL CTLS-5060), Original Sounds of Ben McPeek (1966, RCA CTLS-1080 et Camden CAS-2351), Play Me (1973, RCA KXL-1-0032), Ben McPeek's Latest Fling at the Record Scene (RCA CASX-2537) et Thinking of You (1975, Attic LAT-1008). Au cours des années précédant son décès, McPeek mit sur pied ce qui allait devenir, en 1982, l'Imperial Oil McPeek Pops Library, une collection de pièces pop canadiennes arrangées pour orchestre symphonique. Sa propre Commercial Overture, un pot-pourri pour orchestre de ses ritournelles les mieux connues, fut une des premières pièces de la bibliothèque. Inaugurée le 20 novembre 1982 par un concert de l'Orchestre symphonique de Winnipeg, celle-ci est gérée par le Centre de musique canadienne (dont McPeek était compositeur agréé). La collection comprenait 47 unités en 1991, dont « CA-NA-DA », « Snowbird », « Tears Are Not Enough » et des potpourris de chansons associées à Stompin' Tom Connors, les Guess Who et la Happy Gang. Lucio Agostini, Michael Conway Baker, Milton Barnes, Robert Farnon, Milan Kymlicka, Bob McMullin, Eric Robertson, Paul Ruhland, Brian Sexton et Rick Wilkins sont parmi les arrangeurs qui ont collaboré à cette musicothèque.


Lecture supplémentaire

  • Bennett, Ray. 'Mr. McPeek: the music factory,' Toronto Globe and Mail, 20 Jan 1968

    'Ben McPeek: "It was time to start doing something",' CanComp, 29, May 1968

    Kirby, Blaik. 'The prolific composer McPeek,' Toronto Globe and Mail, 1 Jan 1970

    Flohil, Richard. 'Ben McPeek: a time for new directions,' CanComp, 86, Dec 1973