Bert Niosi

Bert (Bartolo) Niosi. Chef d'orchestre, clarinettiste, saxophoniste, compositeur, arrangeur (London, Ont., 10 février 1909 - Mississauga, Ont., 3 août 1987). Il commença à étudier la flûte et le saxophone à neuf ans à London, Ont.

Bert Niosi

Bert (Bartolo) Niosi. Chef d'orchestre, clarinettiste, saxophoniste, compositeur, arrangeur (London, Ont., 10 février 1909 - Mississauga, Ont., 3 août 1987). Il commença à étudier la flûte et le saxophone à neuf ans à London, Ont., avec Pasquale Venuta et il joua quelque temps, pendant son adolescence, avec Guy Lombardo and His Royal Canadians à Cleveland. Il effectua ensuite des tournées du circuit de vaudeville Loew's avec son propre orchestre, le McPhillips Buescher Boys' Orchestra, qui incluait son frère Joe, contrebassiste (London, Ont., 26 mai 1906 - Toronto, 14 mai 1977), Tony Briglia, batteur (plus tard membre fondateur du Casa Loma Orchestra), et Hugo D'Ippolito, pianiste (plus tard membre des Royal Canadians). En 1931, Niosi forma un orchestre de neuf musiciens pour jouer à l'Embassy Club à Toronto. En 1932, il augmenta les effectifs de son ensemble et s'engagea à la salle de danse du Palais Royale où, pendant les 18 années qui suivirent, il devint une véritable institution de la musique pop canadienne et fut connu sous le nom de « Canada's King of Swing ». L'orchestre joua au réseau national de radio de la SRC et fit des tournées au Canada en 1945 et 1946. Il incluait le frère de Bert, Johnnie, batteur (London, Ont., 26 septembre 1914 - Toronto, 21 novembre 1965). En quittant le Palais Royale en 1950, Niosi entreprit une carrière à la SRC comme membre de la Happy Gang (1952-59), puis dir. mus. des séries « Four for the Show », « Cross-Canada Hit Parade » et (1965-76) « The Tommy Hunter Show ». Il continua néanmoins de diriger à l'occasion un orchestre de danse et se produisit à l'occason au Palais Royale jusqu'en 1979.

Musicien aux talents variés, Niosi était aussi à l'aise à la trompette et au trombone qu'au saxophone et à la clarinette; accompagné de ses frères, il joua des quatre instruments lors d'une émission de télévision de la SRC vers 1957. En 1950, il interpréta le Quintette avec clarinette de Mozart avec le Quatuor à cordes Solway à la radio de la SRC. À la mort de Niosi, Peter Goddard écrivit : « Il a vraisemblablement eu plus d'auditeurs aux goûts les plus différents que n'importe quel autre musicien que nous ayons jamais produit. »

Les enregistrements de Niosi incluent plusieurs 78t. gravés à compter des années 1940 avec un sextuor de jazz, chez RCA Victor et Musicana, et un 78t. avec son orchestre chez Zephyr, un micr. comme chef de la Jack Kane Band (1963, CTL CTLS-5036) et d'autres comme soliste avec l'Albert Pratz Orchestra (RCI 173 et 174) et les Johnny Burt Strings (1964, CTL CTLS-5044). Ses compositions ont été enregistrées par Lucio Agostini et par le pianiste Alexander Read.

Johnnie Niosi joua dans une harmonie de l'ARC à Ottawa, après avoir quitté l'orchestre de son frère en 1942. Joe Niosi joua de la contrebasse dans les années 1930 avec Luigi Romanelli, Horace Lapp et Trump Davidson (effectuant une tournée en Grande-Bretagne avec l'orchestre de ce dernier sous la direction de Ray Noble), et fut membre de la Happy Gang (1945-59) et d'orchestres de la SRC dirigés par Cliff McKay, Chicho Valle et d'autres.


Lecture supplémentaire

  • Frayne, Trent. 'Bert Niosi,' Liberty, 26 May 1945

    'Versatile Bert Niosi: composer, conductor, musician,' CanComp, 19, Jun 1967

    Vezina, Robert. 'The master musicians,' Toronto Sunday Sun, 15 Sep 1985

    Goddard, Peter. 'Canada's King of Swing dies,' Toronto Star, 4 Aug 1987

    Bands Canadians Danced to