Bibliographies littéraires de langue française

On distingue deux types de bibliographies portant sur la LITTÉRATURE DE LANGUE FRANÇAISE  : les rétrospectives, qui dressent la liste des ouvrages publiés à une époque antérieure, et les courantes, qui consignent livres et articles à mesure qu'ils sont publiés.

Bibliographies littéraires de langue française

On distingue deux types de bibliographies portant sur la LITTÉRATURE DE LANGUE FRANÇAISE  : les rétrospectives, qui dressent la liste des ouvrages publiés à une époque antérieure, et les courantes, qui consignent livres et articles à mesure qu'ils sont publiés. Les livres québécois publiés après l'avènement de l'imprimerie au Canada central (1764) jusqu'en 1820 sont dits « incunables » (premiers ouvrages imprimés) et, en raison de leur rareté, sont généralement décrits en détail par les bibliographes. Les incunables du Québec sont répertoriés dans trois ouvrages : A Bibliography of Canadian Imprints, 1751-1800 (1952) de Marie Tremaine, Les imprimés dans le Bas-Canada, 1801-1840 de John Hare et Jean-Pierre Wallot, dont seul le premier tome (1801-1810) a paru en 1967, et le Catalogue collectif des impressions québécoises, 1764-1820 (1984) de Milada Vlach et Yolande Buono. Les oeuvres de la fin du XIXe siècle et du début du XXe sont inventoriées dans l'ouvrage en plusieurs tomes intitulé Bibliographie du Québec, 1821-1967 (1980-1995; aussi sur CD-ROM) et dans Canadiana, 1867-1900 (1981-; sur microfiches).

Les bibliographies rétrospectives

Parmi les bibliographies rétrospectives qui ne rassemblent que des oeuvres littéraires, la plus complète reste le Dictionnaire des oeuvres littéraires du Québec (1978-), dont six tomes ont été publiés à ce jour. René Dionne et Pierre Cantin, quant à eux, ont publié, de 1988 à 1994, des bibliographies plus exhaustives touchant les années 1760 à 1899 et 1974 à 1984. Des listes distinctes, dressées par John Hare sur le roman, la poésie, le théâtre et les essais, figurent dans les volumes III à VI des Archives des lettres canadiennes (1961-). D'autres bibliographies spécialisées traitent des nouvelles du XIXe siècle (Aurélien Boivin, Le conte littéraire québécois au XlXe siècle [1975]), des romans du XIXe siècle (David M. Hayne et Marcel Tirol, Bibliographie critique du roman canadien-français, 1837-1900 [1968]), des récits de voyage (John Hare, Les Canadiens français aux quatre coins du monde [1964]), des journaux (André Beaulieu et Jean Hamelin, La presse québécoise des origines à nos jours [1973-], dont dix volumes ont été publiés à ce jour) et des revues (Catalogue de la Bibliothèque nationale du Québec : revues québécoises, 3 volumes [1981]). Les pièces de théâtre des XIXe et XXe siècles sont inventoriées dans Le théâtre canadien d'expression française (1975-1978; 4 volumes) d'Édouard-Gabriel Rinfret et les études sur le théâtre, dans Pour suivre le théâtre au Québec (1985) de Pierre Lavoie.

Les courtes bibliographies

De courtes bibliographies, portant sur la plupart des auteurs québécois, sont rassemblées dans le Dictionnaire pratique des auteurs de langue française en Amérique du Nord (1989) de Réginald Hamel, John Hare et Paul Wyczynski. De plus, les thèses consacrées à des auteurs particuliers et celles des facultés de bibliothéconomie présentées dans les universités québécoises contiennent des références plus complètes sur les auteurs québécois. On trouve les premières dans le Répertoire des thèses littéraires canadiennes de 1921 à 1976 (1978) d'Antoine Naaman et dans Canadian Theses/Thèses canadiennes (1952-), alors que les secondes sont répertoriées dans Bio-bibliographies canadiennes-françaises (1970) de Jeanne Proulx et dans Bibliographie de bibliographies québécoises (1978; supplément, 1980). Quelques bibliographies d'auteurs ont fait l'objet de publication sous forme de livre. C'est le cas de la Bibliographie descriptive et critique d'Émile Nelligan (1973) de Paul Wyczynski et de Jacques Ferron, polygraphe (1984) de Pierre Cantin.

Actuellement, la bibliographie de base pour suivre la production littéraire québécoise, qui est continuellement en hausse depuis 1960, reste la Bibliographie du Québec (1968-). Elle est publiée mensuellement et donne la liste de tous les ouvrages publiés au Québec, ou qui portent sur celui-ci. Un excellent bilan annuel des oeuvres littéraires, Livres et auteurs québécois (1969-1982; autrefois Livres et auteurs canadiens [1961-1968]) a été publié pendant quelques années. Un bilan annuel sélectif est toujours publié dans « Letters in Canada » du University of Toronto Quaterly (1937-).