Bienvenue, Yvan

Yvan Bienvenue, poète, dramaturge, producteur, traducteur, éditeur (Saint-Hyacinthe, Québec, 14 août 1962). Il étudie l'écriture dramatique à l'École nationale de théâtre à la fin des années 1980 et cofonde le Théâtre Urbi et Orbi avec Stéphane Jacques en 1992.

Bienvenue, Yvan

Yvan Bienvenue, poète, dramaturge, producteur, traducteur, éditeur (Saint-Hyacinthe, Québec, 14 août 1962). Il étudie l'écriture dramatique à l'École nationale de théâtre à la fin des années 1980 et cofonde le Théâtre Urbi et Orbi avec Stéphane Jacques en 1992.

Sa première production d'importance, Histoires à mourir d'amour (1994), comprend deux pièces : Lettre d'amour pour une amante inavouée et In vitro. La première met en scène trois personnes impliquées dans un accident de voiture fatal, ce qui donne lieu à une réflexion sur l'absurdité de la vie et le besoin de combattre le spectre de la mort par une passion érotique. La seconde, In vitro, est une exploration aiguë de la violence anti-avortement des fondamentalistes chrétiens et de la quête de l'épanouissement personnel. Son intérêt pour les questions sociales se poursuit dans Règlement de contes (1995), monologue d'un jeune homme qui s'en prend à un groupe de skinheads qui ont profané un cimetière juif, puis qui, pendant qu'il se meurt des suites des blessures subies lors de l'altercation, réfléchit à la relation trouble qu'il entretient avec son amoureuse de race noire ainsi qu'à ce qui anime les groupes de violence. Le penchant de Bienvenue pour le monologue dramatique mène à la naissance d'un nouveau genre littéraire, les « contes urbains » (urban tales), des récits sur la vie urbaine marquée par la violence cauchemardesque et la sexualité crue racontés dans un langage populaire qui mêle vulgarité et poésie.

Depuis le début des années 1990, Bienvenue et son collaborateur Stéphane Jacques organisent annuellement à Montréal des spectacles collectifs pendant la période des Fêtes et invitent de nombreux dramaturges à compléter le spectacle avec leurs propres contes urbains. Parmi ses « contes » les plus connus et les plus joués figurent Les Foufs, qui raconte l'histoire d'un jeune homme qui, se réveillant aux côtés d'une sexy skinhead après une relation sans lendemain, constate qu'il lui manque un rein, et Joyeux Noël Julie, dans lequel un violeur en série est kidnappé et tué par ses victimes qui considèrent sa sentence trop légère.

En 1996, Bienvenue invite 38 dramaturges québécois de moins de 38 ans à écrire un monologue de 15 minutes à partir des 38 pièces de Shakespeare. C'est un événement théâtral marquant au Théâtre d'Aujourd'hui, où se tiennent cinq soirées de représentations, qui sont diffusées en direct à Radio-Canada. Les textes sont publiés dans un recueil en cinq volumes intitulé 38 volumes : A, E, I, O et U (1996).

Le premier des recueils de ses propres contes urbains, Dits et Inédits (1997, 2001, 2004) remporte le PRIX DU GOUVERNEUR GÉNÉRAL en 1997. La forme théâtrale du conte urbain connaît une grande popularité et est jouée par des groupes de théâtre à Ottawa, à Sudbury, à Toronto, à Edmonton et à Vancouver, où Bienvenue se rend souvent à titre d'artiste invité. Ce type de contes constitue également la base de la pièce Le lit de mort (1999) dans laquelle un locataire raconte des histoires sur son lit de mort. La pièce Bill 101, (2004), porte sur la politique de la langue au Québec.

Bienvenue et le dramaturge Claude Champagne créent Dramaturges Éditeurs, une maison d'édition qui joue un rôle important dans la promotion de jeunes dramaturges et qui ne publie que des textes de théâtre.

Outre l'écriture, la production et l'édition, Bienvenue traduit des pièces de langue anglaise pour divers théâtres montréalais et cofonde Logos conterie, compagnie spécialisée en littératures orales. Homme de théâtre complet et l'une des figures dominantes de la scène dramatique contemporaine québécoise, Bienvenue publie également Tout être (2002), un recueil de poésie.


Lecture supplémentaire

  • Jane Moss, "Yvan Bienvenue and the Conte Urbain" Theatre Research in Canada 20, 1 (1999).