Big Miller

« Big » (Clarence Horatio) Miller . Chanteur, tromboniste, comédien (né le 18 décembre 1922 à Sioux City, en Iowa; décédé le 9 juin 1992 à Edmonton, AB).

Big Miller
Statue \u00e9rig\u00e9e \u00e0 Edmonton. Photo prise le 5 ao\u00fbt 2012.

« Big » (Clarence Horatio) Miller . Chanteur, tromboniste, comédien (Sioux City, Ia, 18 décembre 1922, naturalisé canadien 1973 - Edmonton, 9 juin 1992). D.èsL. h.c. (Athabaska) 1985. Il commença sa carrière adolescent comme « diseur » de blues à Kansas City. De 1949 à 1954, il chanta accompagné par le pianiste Jay McShann, puis en 1955 par l'orchestre de Duke Ellington. Il fit ses débuts canadiens le 18 mai 1962 à Toronto en compagnie de Don (D.T.) Thompson au Club Kingsway. Après avoir séjourné en Australie et à Hawaï au milieu des années 1960, il fit de brèves tournées aux États-Unis et au Canada avec la revue de Jon Hendrick, The Evolution of the Blues, qui le fit aboutir à Vancouver en 1967. Au lieu de rentrer aux États-Unis, Miller entreprit de donner des spectacles un peu partout dans l'Ouest canadien avant de se fixer à Edmonton en 1970. C'est là qu'il devint un musicien populaire dans le milieu du jazz local au milieu des années 1970; sous l'égide du gouvernement provincial, il se produisit dans de nombreuses petites villes de l'Alberta et effectua une tournée de promotion au Japon. En 1978, Miller chanta avec la big band de Tommy Banks au Festival de jazz de Montreux, en Suisse; un enregistrement de ce concert (Jazz Canada Montreux, 1978, RCI 485) reçut le prix Juno du meilleur album de jazz en 1979. Personnage à la physionomie rassurante doué d'une voix de baryton à la fois détendue et puissante, Miller fut invité régulièrement à Jazz City pour des concerts de blues et des spectacles pour enfants dans les années 1980; à Jazz City, il s'associa de nouveau à Jay McShann en 1983 et en 1989. Il enseigna à l'atelier de jazz de l'ÉBA Banff (CA Banff) et au collège Grant MacEwan à Edmonton, et il chanta à l'Edmonton Folk Festival (1987-89) puis en 1990 avec l'Orchestre symphonique d'Edmonton. Ailleurs au Canada, Miller fit des tournées en compagnie de Nimmons 'N' Nine Plus Six et se produisit sous son propre nom, dans des clubs, des concerts et à des festivals. Sur la scène internationale, il chanta en Europe en 1985 et en Angleterre en 1990, s'étant acquis une réputation enviable d'« authentique » bluesman de Kansas City. Miller fit l'objet d'un documentaire de l'ONF, Big & the Blues (1980), et il fit partie de la distribution de plusieurs films canadiens, dont le long métrage Big Meat Eater (1982).


Lecture supplémentaire

  • Harris, Sheldon. Blues Who's Who (New Rochelle, NY 1979)

    Purdy, Kris. 'Big: from Sioux City to L.A. to Edmonton, Big Miller's the name and jazz is the game,' Edmonton, Jan 1981

    Christy, Jim. 'Big: Clarence Horatius [sic] Miller of Edmonton may just be the best jazz singer in the world,' Quest, Mar 1982