bill bissett

bill bissett, poète, artiste, acteur, éditeur (Halifax, N.-É., 23 nov. 1939). Fils d'un juge, bill bissett s'enfuit plusieurs fois de la maison pendant son enfance. Il cherche à échapper à la vie traditionnelle de la classe moyenne, et tente, entre autres, de se joindre à un cirque.

bill bissett

bill bissett

bill bissett, poète, artiste, acteur, éditeur (Halifax, N.-É., 23 nov. 1939). Fils d'un juge, bill bissett s'enfuit plusieurs fois de la maison pendant son enfance. Il cherche à échapper à la vie traditionnelle de la classe moyenne, et tente, entre autres, de se joindre à un cirque. En 1958-1959, il déménage à Vancouver, où il étudie à l'Université de la Colombie-Britannique, qu'il quitte après deux ans pour se consacrer à l'écriture et à la peinture. Bien que sa poétique soit en harmonie avec la créativité expérimentale du mouvement TISH, il ne réussit pas à faire publier sa poésie concrète et imagée. Il fonde donc le magazine blewointment en 1962 pour y promouvoir sa poésie et celle d'auteurs au même style, entre autres bpNichol et Steven McCaffery. On reconnaît bill bissett pour son orthographe distinct, ses combinaisons lyriques, d'images et de sonorités poétiques avec des dessins et des collages et une voix moins naïve qu'il n'y paraît qui dissimulent la sensibilité personnelle et politique de ses œuvres.

Depuis ses débuts, ses textes, dont lebanon voices (1967), sunday work (?) (1969) et awake in th red desert! (1969), transcendent les barrières artificielles qui se dressent dans et entre les domaines artistiques. Fondamentalement, son orthographe idiosyncrasique ou quasi phonétique représente le son du mot prononcé, par exemple en anglais « devotions » devient « devosyuns » et « people » devient « peopul ». De plus, le texte entrecoupé d'espaces sans caractères et l'absence de ponctuation donnent des airs de partition aux poèmes de bissett. Dans awake in the red desert! on peut même écouter des enregistrements réalisés par bissett, et dans les années 1980, il réalise de nombreux enregistrements, dont sonik horses (1984) et luddites (1987).

La répétition, la typographie, le collage et la composition physique d'une publication de blewointment créent des schémas visuels et tactiles. Par exemple, le poème « Liberating Skies » place le mot « earth » (« terre ») dans une répétition continue (earthearthearthearthearth) de telle sorte qu'il se subdivise en trois mots distincts : « earth », « hear » (« entendre »), « heart » (« cœur ») qui se développent en un thème. Les poèmes du livre surdimensionné IBM (1971), en revanche, sont tous manuscrits, et plusieurs proposent d'associer symboliquement des lettres avec des pictogrammes. Ainsi, la lettre X deviendrait un « moulin à prières ». Une esthétique similaire est observable dans les tableaux réalisés par bissett, où l'on peut voir des visages se fondre dans des images célestes et des corps se métamorphoser. Dans ces œuvres, l'espace de communication des images se situe quelque part entre l'interprétation et le symbole.

La force de ses premières œuvres pousse Anansi à publier une sélection de son travail, NOBODY OWNS THE EARTH, en 1971. C'est le premier livre de bissett publié à l'extérieur de la Colombie-Britannique. Grâce à un lectorat de plus en plus large, bissett publie plus de 25 livres dans les années 1970, dont MEDICINE my mouths on fire (1974) et le recueil de poésie et de collages stardust (1975), qui rendent compte des qualités impersonnelles et symboliques d'images iconiques. À mesure que sa carrière progresse, bissett précise ses thèmes artistiques et privilégie le texte et le dessin au trait.

Direct dans l'utilisation de la langue autant que dans celle de l'image, la poésie de bissett met en relation l'expression de l'amour avec son exploration philosophique et l'antimatérialisme au service de la paix. Il condamne toute tentative de contrôler ou de réguler la pensée et l'expérience, ce qui suscite une certaine opposition. En 1977-1978, un groupe de parlementaires convainc le gouvernement de ne plus le financer à cause de l'esthétique contre-culturelle de ses œuvres. Les difficultés financières en résultant l'obligent à vendre blewointment press en 1983.

bill bissett demeure un auteur prolifique qui exerce une forte influence. C'est dans les dernières décennies qu'il réalise ses œuvres les plus sérieuses sur son travail philosophique, notamment dans what we have (1988) et inkorrekt thots (1993). En 2006, Nightwood Editions lance radiant danse uv being, une publication dans laquelle des poètes et des petites maisons d'édition lui rendent hommage. Par ailleurs, Nightwood relance l'impression de blewointment afin de poursuivre l'objectif de bissett, soit la publication de poésie canadienne novatrice. En 2007, bissett reçoit le George Woodcock Lifetime Achievement Award en reconnaissance de sa carrière littéraire remarquable en Colombie-Britannique.