Bill Richards

Bill (William Francis Caven) Richards. Violoniste, compositeur, arrangeur, éditeur (Ottawa, 28 mars 1923, décès le 28 février 1995 à Scarborough, Ont).

Bill Richards

Bill (William Francis Caven) Richards. Violoniste, compositeur, arrangeur, éditeur (Ottawa, 28 mars 1923, décès le 28 février 1995 à Scarborough, Ont). À Ottawa, il étudia le piano avec Herbert Sanders et le violon avec David Shuttleworth et Jack Cavill; à Toronto, il poursuivit ses études de violon avec Broadus Farmer (1939), Elie Spivak (1946) et Albert Pratz (milieu des années 1950). Richards commença sa carrière professionnelle à huit ans en jouant des solos de violon à des stations d'Ottawa et Hull. En 1942, il se joignit à la MRC et devint soliste régulier et membre de l'orchestre de Meet the Navy (1943-1945).

Il fit carrière par la suite dans les studios de Toronto, en qualité de responsable des contrats de musiciens et de violon solo de plusieurs orchestres de radio, de télévision et d'enregistrement. Animateur et arrangeur à l'émission de radio de la SRC « Guest Time » (1954-1959), il fut également chef d'orchestre et arrangeur du « Trans-Canada Talent Show » (1958-1959) et directeur musical de « Swing Easy » (1959). Élu au conseil de direction de la Toronto Musicians Association (AF of M, section 149), où il siège pendant 25 ans, en 1958, il devint secrétaire adjoint en 1960 et directeur de la publication du syndicat Crescendo (1965-1977). Il poursuivit ses activités en studio tout au long des années 1990.

Les compositions de Richards incluent les partitions des productions de la SRC Sleeping Beauty (1957), I Knock on the Door (1968) et So Great a Sweetness (1969). Il écrivit en outre un Quatuor avec flûte (1964), une Suite pour orchestre à cordes (première en 1991) et quelques airs de violoneux - dont deux enregistrés par le compositeur chez Spiral en 1957, et un autre entendu dans le long métrage canadien The Pyx. En 1962, Richards enregistra deux microsillons pour CTL (CTLS-5016 et CTLS-5035) avec un quatuor mettant en vedette l'organiste Lou Snider. Il joue sur certains enregistrements de Moe Koffman, Catherine McKinnon, Anne Murray et Gordon Lightfoot.

Voir aussi Judi Richards (sa fille).

Bibliographie

« Ottawa-born musician Bill Richards dies at 71 », Ottawa Citizen, (1er mars 1995).

« Obituaries: Bill Richards », Crescendo (mai et juin 1995).


Lecture supplémentaire

  • 'Ottawa-born musician Bill Richards dies at 71,' Ottawa Citizen, 1 Mar 1995

    'Obituaries: Bill Richards,' Crescendo, May/June 1995