Bjerring Parker, Gudrun

Gudrun Bjerring Parker (née Bjerring), scénariste, monteuse, productrice, réalisatrice (Winnipeg, 16 mars 1920). Gudrun Bjerring Parker est une productrice d'avant-garde. Elle commence sa carrière à l'OFFICE NATIONAL DU FILM (ONF) en 1942.

Bjerring Parker, Gudrun

Gudrun Bjerring Parker (née Bjerring), scénariste, monteuse, productrice, réalisatrice (Winnipeg, 16 mars 1920). Gudrun Bjerring Parker est une productrice d'avant-garde. Elle commence sa carrière à l'OFFICE NATIONAL DU FILM (ONF) en 1942. Ses premiers films durent cinq minutes et sont destinés à intéresser les enfants aux aliments sains. Elle déménage à Montréal avec l'ONF en 1956. Les sujets de ses documentaires reflètent son intérêt pour la musique, la culture et l'éducation des enfants. Elle devient chef de l'unité éducative de l'ONF et collabore souvent fructueusement avec son mari, Morten PARKER, qui est responsable des films de l'ONF sur le travail.

Les films remarquables de Gudrun Bjerring Parker comprennent Listen to the Prairies (1945, v. f. Le Chant des prairies), qu'elle a écrit, réalisé et produit et qui porte sur le festival de musique annuel du Manitoba; Who Will Teach Your Child? (1948, v. f. Le Monde des maîtres), qu'elle a produit et qui traite du rôle des professeurs dans le développement des enfants (prix du court-métrage commercial au Palmarès du film canadien en 1949); Children's Concert (1949, v. f. Concerts pour les jeunes), qu'elle réalise et produit (mention honorable au Palmarès du film canadien en 1950); Family Circles (1949, v. f. Les parents), qui examine les influences réciproques de l'école et de la maison sur le développement des enfants et qu'elle coécrit avec son mari (prix du court-métrage non commercial au Palmarès du film canadien en 1950); Royal Journey (1951, v. f. Voyage royal), qui relate le premier voyage au Canada de la future Reine Elizabeth II et qu'elle coréalise avec David Bairstow et Roger Blais (sorti dans les salles de plus de 40 pays, film le plus populaire de l'ONF jusqu'alors, prix du meilleur long-métrage au Palmarès du film canadien en 1952, BAFTA - équivalent britannique des Oscars - du meilleur documentaire en 1952) et Opera School (1952, v. f. La Classe d'opéra), qu'elle réalise et qui traite de la préparation d'une jeune chanteuse à sa carrière d'opéra au Royal Conservatory of Music de Toronto (prix du court-métrage commercial au Palmarès du film canadien en 1952). Elle produit aussi The Stratford Adventure (1954, v. f. L'An un d'un festival), qui relate l'aventure de la création du FESTIVAL DE STRATFORD en Ontario. Le film, réalisé par son mari, remporte le prix du film de l'année et du long-métrage de l'année au Palmarès du film canadien et obtient une nomination pour l'Oscar du meilleur court-métrage documentaire.

Gudrun Bjerring Parker quitte l'ONF en 1953 pour se consacrer à sa famille; elle retournera à la cinématographie en 1963 et cofondera Parker Film Associates avec son mari. Elle continuera aussi à réaliser, à écrire et à produire des films pour le secteur privé. Par la suite, elle enseignera les études cinématographiques au Collège Vanier, à Montréal. Elle a été nommée Officière de l'ORDRE DU CANADA en 2005.