Bland, Salem Goldworth

Salem Goldworth Bland, pasteur de l'Église méthodiste (plus tard de l'Église unie) et écrivain (Lachute, Canada-Est, 25 août 1859 -- Toronto, 7 févr. 1950).

Bland, Salem Goldworth

Salem Goldworth Bland, pasteur de l'Église méthodiste (plus tard de l'Église unie) et écrivain (Lachute, Canada-Est, 25 août 1859 -- Toronto, 7 févr. 1950). Important propagandiste de la théologie libérale et du MOUVEMENT SOCIAL GOSPEL, Bland dirige successivement plusieurs paroisses dans la vallée du Saint-Laurent et la vallée de l'Outaouais, puis il enseigne au Wesley College, à Winnipeg, de 1903 à 1917. Le collège connaît une crise financière pendant la guerre, motif qui sera invoqué pour restructurer le personnel et congédier Bland : son renvoi devient alors une cause célèbre dans tout l'Ouest. Bland est conférencier au CHAUTAUQUA et chroniqueur du GRAIN GROWERS' GUIDE (1917-1919). Il revient au ministère pastoral à Toronto en 1919 et écrit une chronique régulière dans le journal réformiste Toronto Star sous le pseudonyme de « The Observer ».

Adhérant constamment au courant réformiste de l'Église et possédant une immense popularité auprès des jeunes, Bland prêche la tempérance, le respect du repos dominical et l'union des Églises tout en préconisant un socialisme modéré. Il prend souvent la parole dans l'Ouest. Très apprécié par le mouvement syndical et les associations de fermiers, il est parmi les premiers à réclamer la formation d'un tiers parti au Canada et prend part à la fondation de la CO-OPERATIVE COMMONWEALTH FEDERATION en Ontario dans les années 30. Il est membre fondateur et conseiller du Fellowship for a Christian Social Order en 1934, participe aux organisations du Front populaire au milieu des années 30 (on donne son nom à un foyer pour enfants d'Espagne) et est un fervent partisan de la cause des Alliés pendant la Deuxième Guerre mondiale. Il est l'auteur de The New Christianity (1920) et de James Henderson D.D. (1926).