Blodgett, Edward Dickinson

Edward Dickinson Blodgett, poète, critique littéraire et traducteur (Philadelphie, Pa., 26 févr. 1935; citoyen canadien). Auteur de huit volumes de poésie, Blodgett étudie au Amherst College (B.A., 1956), puis à l'U. du Minnesota (M.A., 1961) et à l'U. Rutgers (Ph. D., 1969).

Blodgett, Edward Dickinson

Edward Dickinson Blodgett, poète, critique littéraire et traducteur (Philadelphie, Pa., 26 févr. 1935; citoyen canadien). Auteur de huit volumes de poésie, Blodgett étudie au Amherst College (B.A., 1956), puis à l'U. du Minnesota (M.A., 1961) et à l'U. Rutgers (Ph. D., 1969). Il enseigne l'anglais et la littérature comparée à l'U. de l'Alberta depuis 1966.

Sa poésie se caractérise par un style dense, allusif et intertextuel. Mettant l'accent sur le langage et le classicisme auto-référentiel, ses premiers ouvrages, Take away the names (1975) et Beast Gate (1980), introduisent des thèmes qui se retrouvent dans ses autres recueils de poésie. « Comment puis-je proférer les paroles que j'inscris en vous? » demande-t-il dans Arché/Elegies (1983), une série de méditations qui s'interrogent sur le concept du Canada, un « pays sans testament ». Dans Musical Offering (1986), il exprime ses réflexions sur le langage et l'histoire par le biais d'une longue analogie entre la poésie et la musique.

Tout au long de son oeuvre, Blodgett tente de reproduire dans sa poésie une partie de la texture spatiale de la musique, avec ses motifs, ses rythmes et ses thèmes récurrents, en réintroduisant dans de nouveaux contextes des images et des mots déjà utilisés. Son dernier recueil, Apostrophes: woman at a piano (1996), remporte le PRIX LITTÉRAIRE DU GOUVERNEUR GÉNÉRALet est suivi de sa plus récente collection de poèmes Apostrophes II : Through You I (1997). Au cours de sa carrière, il publie également Configuration: Essays on the Canadian Literatures (1982) et des études critiques sur D.G. JONES (1984) et Alice MUNRO (1988). Da Capo (1990) réunit des poèmes extraits de ses cinq premiers recueils.