Rivière Bonnet Plume

La rivière Bonnet Plume prend naissance dans les monts Mackenzie, à la frontière du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest. Elle coule sur 350 km, d'abord en direction ouest, puis vers le nord.

La rivière Bonnet Plume prend naissance dans les monts Mackenzie, à la frontière du Yukon et des Territoires du Nord-Ouest. Elle coule sur 350 km, d'abord en direction ouest, puis vers le nord. Elle traverse de nombreuses chaînes de montagnes les unes après les autres, coupe à travers les éboulis, dévale les canyons et glisse pendant plusieurs milles sur des lits de gravier sinueux, avant de rejoindre la rivière Peel. Le bassin hydrographique de la rivière, qui fait entièrement partie du Réseau de rivières du patrimoine canadien depuis 1998, fait plus de 12 000 km2. Le mouflon de Dall, l'ours grizzly, l'orignal et le caribou viennent se nourrir dans les prairies alpines et au creux des vallées, en ce lieu depuis longtemps considéré comme un territoire de chasse au gros gibier. Les Gwich'in l'appelaient Tsaih Tl'ak Njik, « la rivière aux sables noirs », à cause des filons de charbon typiques de la région. La rivière doit son nom à Alfred Bonnet Plume (baptisé sous le nom d'Andrew Flett), un chef gwich'in qui agissait comme interprète pour la Compagnie de la baie d'Hudson. Les Tutchonis de Mayo (Yukon) et les Gwich'in de Fort McPherson (T.N.-O.) poursuivent la tradition de leurs ancêtres qui ont chassé, pêché, trappé et fait la cueillette pendant des milliers d'années sur les rives de la rivière Bonnet Plume.


Lecture supplémentaire

  • Friends of Yukon Rivers, The Wind, the Snake and the Bonnet Plume: Three Wild Northern Rivers (1998).