Boris Hambourg

Violoncelliste, administrateur (Voronej, Russie, 27 décembre 1884 [calendrier julien, 8 janvier 1885], naturalisé canadien 1910 - Toronto, 24 novembre 1954).

Boris Hambourg

Violoncelliste, administrateur (Voronej, Russie, 27 décembre 1884 [calendrier julien, 8 janvier 1885], naturalisé canadien 1910 - Toronto, 24 novembre 1954). La famille se fixa en Angleterre alors qu'il avait cinq ans et il suivit des cours de violoncelle à Londres avec Herbert Walenn. Il étudia aussi avec Hugo Becker (violoncelle) et Ivan Knorr (composition) au Hoch Konservatorium à Francfort (1898-1903), et Eugène Isaÿe lui enseigna la musique de chambre à Godinne-sur-Meuse, Belgique. Ses débuts en 1903 à Bad Pyrmont, Allemagne, furent suivis de concerts en Europe, en Afrique du Sud, en Nouvelle-Zélande et en Australie, seul ou avec le Hambourg Trio (Mark, Jan et Boris) ou le Hambourg String Quartet (Jan, John Robinson, Eric Coates et Boris). Après des concerts aux É.-U. en 1910, il s'installa avec sa famille à Toronto où il contribua à l'établissement du Hambourg Conservatory et de la Hambourg Concert Society, qui présentait de la musique de chambre. Il enseigna aussi au conservatoire, notamment à Marcus Adeney et Glen Morley. Après la mort de son père, Michael, Boris dirigea le conservatoire, avec une certaine collaboration de la part de Jan, jusqu'à la fermeture de l'établissement en 1951. Il continua à se produire au Canada, aux États-Unis et, presque chaque année, en Europe, et organisa plusieurs trios portant le nom de Hambourg. En 1923, il épousa Maria (« Borina ») Bauchope (Dunedin, Nouvelle-Zélande - Toronto, 1965), une pianiste qui avait étudié à Londres et qui enseigna à Toronto. Son entregent et son statut de femme du monde contribuèrent à affermir la position des Hambourg dans les milieux artistiques. La même année, Boris fut l'un des membres fondateurs du Quatuor à cordes Hart House auquel il fut associé tout au long de son existence (1923-46). Alors qu'il effectuait une tournée en Angleterre en 1934, il devint le premier instrumentiste canadien à jouer à la télévision (BBC). En 1945, il fonda le Toronto Music Lovers' Club qui présenta une série de concerts par le Trio Pirani, le Trio De Kresz-Hambourg et le Trio Pro Musica, avec le concours occasionnel d'artistes individuels. Boris donna également des récitals de violoncelle, souvent des cycles s'étendant de la Renaissance à l'époque contemporaine. Il écrivit des pièces pour violoncelle (dont six Preludes et six Russian Dances) et des mélodies, et édita en collaboration avec Alfred Moffat des pièces pour violoncelle de compositeurs italiens du 18e siècle. Il a enregistré comme soliste et comme membre du Quatuor à cordes Hart House. Il a été membre actif de l'Arts and Letters Club de Toronto. Sa principale contribution à la musique fut son activité dans le domaine de la musique de chambre qu'il aida à promouvoir. Grâce à son initiative, des oeuvres nouvelles et certains classiques furent joués pour la première fois à Toronto. Il prodigua aussi son encouragement et donna aux musiciens de sa propre génération, comme à celle qui suivit, l'occasion de se faire valoir.

Voir aussi Clement Hambourg, son frère.


Lecture supplémentaire

  • Brewester, Musiel. 'Hand of fate formed the Hart House Quartet,' Toronto Star Weekly, 29 Nov 1924

    Hausman, Ed. 'Who remembers 194 Wellesley,' Toronto Daily Star, 6 Jan 1968

    Adaskin, Harry. A Fiddler's World (Vancouver 1977)

    Koch, Eric. The brothers Hambourg (Toronto 1997)

    Metropolitan Toronto Library. Music division. Vertical files

    NL of C. Vertical files