Boutet, Martin

Martin Boutet (Sieur de Saint-Martin). Maître de chapelle, violoniste, professeur, soldat, tailleur, menuisier (Sceaux, France, v. 1617 - Québec, v. 1686).

Boutet, Martin

Martin Boutet (Sieur de Saint-Martin). Maître de chapelle, violoniste, professeur, soldat, tailleur, menuisier (Sceaux, France, v. 1617 - Québec, v. 1686). Après s'être engagé, le 7 avril 1643 à La Rochelle, à aller servir au Canada pour trois ans comme soldat et manoeuvre, il élut domicile à Québec vers 1645. Il ne quitta cette ville que pour un séjour en France (1677). Jusqu'à la mort de sa femme (entre 1661 et 1664), il semble avoir été attaché à la garnison du fort Saint-Louis; il se « donna » ensuite aux Jésuites, agissant à titre de procureur. Inaugurant au même moment un cours de mathématiques au collège des Jésuites, il cumula les titres de professeur d'arpentage, d'hydrographie et de pilotage, qui lui valurent un brevet d'ingénieur (1678) décerné par Louis XIV. Artiste autant qu'ingénieur et savant, Boutet fut amené à jouer un rôle non moins important sur le plan musical, particulièrement lors des cérémonies d'église. On sait qu'il joua du violon à la messe de Noël 1645 et à une noce célébrée la même année. Chantre et maître des enfants de choeur à l'église paroissiale de Québec à partir de 1651, il dut pourvoir d'office à l'enseignement de la lecture, de l'écriture, du plain-chant et des cérémonies du culte. Il fournit même l'argent nécessaire à l'achat de cahiers de chant. On sait qu'un des deux enfants qu'il prit en charge à cette époque, Louis Jolliet, devint par la suite un des premiers organistes en Nouvelle-France. Il est vraisemblable qu'il ait pu être initié à l'orgue par Boutet. Charles-Amador Martin fut aussi un de ses élèves. Dès 1656, Boutet agit comme clerc de la fabrique Notre-Dame de Québec. Les historiens n'ont pas manqué de souligner les services précieux rendus à la colonie naissante par ce laïc, premier maître d'école et de mathématiques, premier chantre séculier et premier maître de chapelle. En 1958, une place Boutet située dans l'est de Montréal fut nommée à sa mémoire.


Lecture supplémentaire

  • Le Journal des Jésuites (Quebec City 1871)

    Gagnon, Ernest. Louis Jolliet (Quebec City 1902)

    Gosselin, Amédée. L'Instruction publique au Canada sous le Régime français (Quebec City 1911)

    Roy, Antoine. Les Lettres, les sciences et les arts au Canada (Paris 1930)

    Massicotte, Édouard-Z. 'Violons et luthiers,' BRH, vol 41, Apr 1935

    Roy, Pierre-Georges and Roy, Antoine Roy. Inventaire des greffes des notaires du Régime français (Quebec City 1942, 1943)

    Lachapelle, Canon E. 'Martin Boutet (1616-1686), ingénieur, savant et artiste,' Mémoires de la Société généalogique canadienne-française, vol 15, Summer 1964

    Godbout, Archange. 'Nos ancêtres au XVIIe siècle,' Rapport des Archives du Québec 1965, vol 43, 1966

    DCB, vol 1

    La Musique au Québec