Boyle, David

David Boyle, forgeron, enseignant, archéologue, muséologue, historien (Greenock, Écosse, 1er mai 1842 -- Toronto, Ont., 14 févr. 1911).

Boyle, David

David Boyle, forgeron, enseignant, archéologue, muséologue, historien (Greenock, Écosse, 1er mai 1842 -- Toronto, Ont., 14 févr. 1911). Bien qu'il soit forgeron apprenti à son arrivée au Canada, en 1856, Boyle acquiert une renommée internationale à titre d'archéologue canadien le plus réputé avant la Première Guerre mondiale. Motivé par l'éthique de l'artisan qui recherche toujours l'amélioration personnelle, il devient enseignant en région rurale en Ontario, en 1865, puis directeur d'école à Elora (1871-1881). Il est partisan des théories et méthodes radicales du pédagogue suisse Johann Pestalozzi qui sont axées sur l'enfant.

Par la suite, Boyle devient conservateur-archéologue au Canadian Institute Museum (1884-1896) et au Ontario Provincial Museum (1896-1911). Il jettera les bases, en Ontario, de l'ARCHÉOLOGIE comme discipline systématique et scientifique. De 1887 à 1911, il publie ses rapports dans la série « Annual Archaeological Reports for Ontario », le premier périodique canadien principalement consacré à l'étude des activités archéologiques. Boyle est aussi un passionné d'histoire et de conservation et il a écrit un livre de poésie farfelue pour les enfants.