Brian Cherney

Brian Cherney. Compositeur, professeur (Peterborough, Ont., 4 septembre 1942). A.R.C.T. 1961, B.Mus. (Toronto) 1964, M.Mus. (ibid.) 1967, Ph.D. musicologie (ibid.) 1974. Dès son enfance, il manifesta un goût pour la composition.

Brian Cherney

Brian Cherney. Compositeur, professeur (Peterborough, Ont., 4 septembre 1942). A.R.C.T. 1961, B.Mus. (Toronto) 1964, M.Mus. (ibid.) 1967, Ph.D. musicologie (ibid.) 1974. Dès son enfance, il manifesta un goût pour la composition. Chaque semaine, il effectuait le long trajet qui le séparait du RCMT pour y étudier le piano avec Margaret Miller Brown et Jacques Abram, ainsi que la composition avec Samuel Dolin. Il composa ses Variations pour orchestre pour l'obtention de sa M.Mus. sous la supervision de Weinzweig. À l'Internationale Ferienkurse für Neue Musik à Darmstadt, Allemagne, il assista en 1966 et 1969 à des conférences de György Ligeti, Karlheinz Stockhausen et Mauricio Kagel. Il devint prof. de matières théoriques et de composition à l'Université de Victoria (1971-72) et à l'Université McGill (1972 -). Parmi les textes qu'il a signés figure la seule biographie importante de Harry Somers (1975).

Dans ses premières oeuvres, Cherney fait siennes les techniques d'avant-garde du début du XXe siècle. Dans son Quatuor à cordes no 2 (1970, Prix McMaster 1971 de composition de musique de chambre), il faisait déjà appel sans hésiter aux nouveaux effets de cordes de l'école polonaise moderne ainsi qu'à la gestuelle théatrale de Kagel. L'élément théâtral continue de se remarquer plus tard, notamment dans Tangents I pour violoncelle seul (1975), Group Portrait - With Piano (1978) et Playing for Time (1981). La musique de Cherney se distingue par la calme intensité que suggèrent beaucoup de ses titres. Au fil des années, le compositeur s'est forgé un style personnel caractérisé par une grande rigueur de structure dans le langage harmonique et dans les proportions. Les idées musicales se répètent souvent d'une pièce à l'autre, soit littéralement, soit dans une version modifiée : dans la série des Mobile des années 1960, on remarque déjà la présence (dans la même oeuvre ou d'une oeuvre à l'autre) d'idées semblables présentées dans des perspectives, des instrumentations ou des rythmes divers. Le même procédé caractérise deux cycles récents de pièces interreliées : dans le premier, on trouve un titre comportant le mot « stillness » (par exemple, In Stillness Ascending), dans l'autre, l'influence de certains aspects du mysticisme juif (par exemple, Illuminations, composé pour I Musici). Un grand nombre de morceaux contiennent des références directes ou des allusions voilées à d'autres oeuvres, généralement tonales, mais elles restent cependant subordonnées au style évocateur et poétique propre à Cherney. Pendant les années 1980, l'influence de Debussy - dont la musique est souvent empreinte, elle aussi, d'une calme intensité - fut particulièrement sensible, moins dans le langage musical que dans l'orchestration, l'écriture pour piano et la coloration en général.

La musique de Cherney a été jouée et diffusée partout au Canada, aux États-Unis, en Amérique du Sud, au Japon, en Europe et en Israël. Son Trio à cordes (1976) et Into the Distant Stillness pour orchestre (1984) ont tous deux été reconnus à la Tribune internationale des compositeurs à Paris, le premier méritant à son auteur un premier prix ex aequo. En 1985, Cherney gagna le Prix Jules-Léger pour la nouvelle musique de chambre pour River of Fire, une oeuvre pour hautbois d'amour et harpe. Il a reçu des commandes de nombreux organismes et particuliers, dont le Festival de Stratford, la SMCQ, la SRC, l'Alliance for Canadian New Music Projects, les York Winds, le Congrès juif canadien, le Concours national de musique Eckhardt-Gramatté, l'Esprit Orchestra, Montréal Musiques actuelles, le Trio Basso Köln, Rivka Golani, Louis-Philippe Pelletier, John Grew, Joseph Petric et Vivienne Spiteri, ainsi que son frère, le hautboïste Lawrence Cherney. Brian Cherney est compositeur agréé du Centre de musique canadienne.

COMPOSITIONS (Sélection)

Orchestre

Two Songs (Rilke) : 1963; sop, orch chamb; ms.

Concerto : 1964; vn, orch; ms.

Variations : 1967; ms.

Six Miniatures : 1968; ht, cdes; ms.

Seven Images for 22 Players : 1971; ms.

Adieux... : 1980; ms; RCI 568 et McGill University Records 81013 (OS de McGill).

Into the Distant Stillness... : 1984; ms; CBC SMCD-5101 (Esprit Orchestra).

Illuminations : 1987; orch cdes; Dob-Yppan 1989.

Final Furnishings : 1989; ht, orch; ms.

Transfiguration : 1990; Dob Yppan 1990; CBC SMCD-5106 (O métropolitain).

Musique de chambre

Quintette : 1962; sax alto, quat cdes; ms.

Interlude and Variations : 1965; quin vent; Jay 1970; RCI 364 (Quin à vent Ayorama).

3 Quatuors à cordes (1966, 1970, 1985), mss.

Quintette à vent : 1965; ms; RCI 563 et Centredisques CMC-0482 (York Winds).

Suite : 1965; al, p; ms perdu; 1968; (« Largo ») CBC SM-78 (O. Green al, L. Barkin p).

Mobile II : 1968; vc; ms.

Kontakion« Quiet Music for Eleven Players » : 1969; quin vent, quat cdes, cb, p; ms.

Mobile IV (Tu Fu, trad K. Rexroth) : 1969; sop, ens chamb; Jay 1970.

Eclipse (B. Hendersen) : 1972; sop, fl, p; ms.

Notturno : 1974; quin vent, p; ms; Melbourne SMLP-4040.

Concerto de chambre : 1975; al, 10 ex; ms; RCI 537 (Golani).

Tangents I : 1975; vc, bande; ms.

Tangents II : 1975-76; ht, bande; ms.

Trio à cordes : 1976; ms; RCI 537 (Golani).

Group Portrait - With Piano : 1978; quin vent; ms.

Seven Miniatures in the Form of a Mobile : 1978; al; ms; Centredisques CMC-0833 (Golani).

Études : 1979; ht; ms.

The Garden of Earthly Delights : 1979; tén, quin vent, clavn ou épinette facultatif, carillon facultatif, p en coulisse; ms.

Trois petites pièces desséchées... en forme de sandwich : 1979; al, p; ms.

Triolet : 1980; fl, clavn, bn; ms.

Playing for Time : 1981; ht, perc, p; ms.

Beyond the Seventh Palace : 1982; al, perc; ms.

Gan Eden : 1983; vn, p; ms.

River of Fire : 1983; ht d'amour, hp; ms; McGill University Records 85026 (L. Cherney).

Accord : 1985; flb, ht, vc; ms.

Epitaph : 1986; cor angl; Dob-Yppan 1989.

In Stillness Ascending : 1986; al, p; ms.

In the Stillness of the Summer Wind : 1987; ht, quat cdes; ms.

Dunkle Stimmen... am Rande der Nacht : 1988; al, vc, cb; ms.

Le Fil d'Ariane : 1988; guit, perc; ms.

Shekhinah : 1988; al; Dob-Yppan 1990.

Six Miniatures for Oboe and Piano : 1989; ht, p; Dob-Yppan 1990.

Piano

Six Miniatures for Piano : 1965; Jay 1971.

Sonate : 1966; ms.

Jest : 1967; Jay 1971.

Intervals, Shapes, Patterns : 1968; Wat 1970.

Pieces for Young Pianists : 1968; Jay 1971-72.

Elegy for a Misty Afternoon : 1971; WBM 1973.

Mémoires, reflets et rêves d'ailleurs... : 1977-79 (rév sous le titre Dans le crépuscule du souvenir, 1980); Dob-Yppan 1989.

In the Stillness of the Seventh Autumn : 1983; Dob-Yppan 1989.

Aussi Gothic Scenes and Interludes (1983-87) pour org, Déploration (1988) pour clavn et In the Stillness Between... (1982) pour harm de concert; toutes mss.


Lecture supplémentaire

  • 'Stratford music,' CBC Times, 26 Jul-1 Aug 1969

    Morgan, Kit. 'Good performance means more than acclaim to Cherney,' MSc, 264, Mar-Apr 1972

    'Conversation between Brian Cherney and John Rea,' Array Newsletter, vol 2, Fall 1974

    PRO Canada Ltd. 'Brian Cherney,' pamphlet, 1980, 1988

    Dansereau, Ginette. ' River of Fire: imagination et structure,' Sonances, vol 8 Winter 1988-89