Bruce Mau

​Bruce Mau, designer, auteur et innovateur, est né le 25 octobre 1959 dans le Grand Sudbury, en Ontario.

Bruce Mau, designer, auteur et innovateur, est né le 25 octobre 1959 dans le Grand Sudbury, en Ontario. Loin de se limiter à la création d’objets physiques, sa vision du design englobe des domaines traditionnellement distincts dans le but de créer des changements positifs dans le monde. Bruce Mau est l’un des principaux avocats de l’idée que le design peut et devrait être utilisé pour la prospérité et le développement durable du genre humain.

Jeunesse

Enfant, Bruce Mau rêve de devenir un scientifique et demeure ignorant du design jusqu’à son entrée à l’université. Il suit un programme d’art spécialisé à la Sudbury Secondary School avant d’étudier la communication visuelle à l’Université de l’École d’art et de design de l’Ontario. Pour son premier travail sur le terrain, il est employé par la firme de design torontoise Fifty Fingers. Il y travaille pendant deux ans, puis traverse l’Atlantique et s’installe à Londres, où il travaille pour la firme Pentagram, sous la direction de David Hillman. À Londres, Bruce Mau rencontre pour la première fois des designers qui sont aussi des artistes accomplis, par exemple Herman Lelie. Cela lui donne l’idée que le design peut être une pratique politique et interdisciplinaire. Il retourne à Toronto après deux ans et fonde Public Good Design avec d’anciens collègues de classe Elisabeth Matheson et Steven Bock.

Collaboration

En 1985, Bruce Mau quitte Public Good Design pour fonder Bruce Mau Design, qu’il dirige pendant deux décennies. Son désir d’étendre sa pratique du design le pousse à entreprendre plusieurs collaborations avec des chefs d’autres domaines. Travaillant étroitement avec l’architecte d’origine canadienne Frank Gehry, il conçoit la signalétique et l’identité typographique du Walt Disney Concert Hall. En 1990, le projet Tree City, qu’il réalise en collaboration avec l’architecte hollandais Rem Koolhaas, remporte l’appel d’offres pour le réaménagement du Downsview Park, à Toronto. Le projet rassemble des éléments du design, du paysagisme et de l’architecture. Au milieu des années 1990, Bruce Mau est reconnu non seulement pour son talent en design, mais aussi pour sa façon de penser innovatrice. Ses projets deviennent de plus en plus ambitieux : Coca-Cola, MTV et le Museum of Modern Arts comptent parmi ses clients, de même que le royaume d’Arabie saoudite, le Guatemala et le Danemark. Il explore aussi des collaborations plus axées sur la créativité, entre autres avec la chorégraphe Meg Stuart, l’artiste et compositeur Gordon Monahan, et le cinéaste Michael Snow.

Livres

En 1985, Bruce Mau conçoit Zone ½, une anthologie d’écrits portant sur la cité contemporaine, et s’occupe ensuite du design de tous les autres livres de la série Zone Books. Cette série n’est qu’une de ses nombreuses incursions dans le domaine de la publication. C’est aussi son premier « projet de contexte », ce qui, selon lui, exprime « le contexte changeant dans lequel se trouve le design ». Il occupe le poste de directeur artistique pour le i-D Magazine de 1991 à 1993, et fait équipe avec Koolhaas en 1995 pour produire S, M, X, XL, une brochure de 1376 pages présentant les dessins produits par l’architecte hollandais pour l’Office for Metropolitan Architecture. En 1998, il écrit An Incomplete Manifesto for Growth, où il explique ses philosophies visant à encourager la créativité et le développement éthique. La publication est par la suite traduite dans 17 langues. En 2000, Bruce Mau produit sa monographie, Life Style, où il contemple le rôle joué par le design dans la culture, la politique et les arts.

Massive Change

En 2004, Bruce Mau lance Massive Change: The Future of Global Design, une exposition révolutionnaire à la Vancouver Art Gallery qui engendre plus tard un livre et un site Web. Inspiré par le discours qui valut au premier ministre Lester B. Pearson son prix Nobel de la paix, Bruce Mau met en place un projet qui lui permet d’examiner les activités artistiques transformatives en dehors du domaine du design. Faisant fi des catégories traditionnelles et des barrières professionnelles, il crée une exposition qui « ne porte pas sur le monde du design, mais sur le design du monde ». Pour ce projet, il collabore avec des étudiants de l’Institute without Boundaries, un programme interdisciplinaire de design en studio pour le troisième cycle au George Brown Toronto City College. En fait, il avait développé ce programme pour que ses étudiants puissent participer à des projets tels que Massive Change. En 2009, Bruce Mau vend Bruce Mau Design à MDC Partners pour fonder Massive Change Network, une entreprise unique en son genre, étant à la fois un cabinet-conseil de consultation en design, une maison d’édition et un centre de formation. Le réseau s’engage à disséminer les principes de design développés par Bruce Mau pour promouvoir la recherche de « l’innovation réfléchie pour le développement durable ».


Liens externes