Bruyère, Germaine

(Marie Anne) Germaine Bruyère. Soprano (Montréal, 20 septembre 1905). Elle étudia les matières théoriques avec Champagne ainsi que l'art dramatique et les langues puis le chant avec Salvator Issaurel et Rodolphe Plamondon.

Bruyère, Germaine

(Marie Anne) Germaine Bruyère. Soprano (Montréal, 20 septembre 1905). Elle étudia les matières théoriques avec Champagne ainsi que l'art dramatique et les langues puis le chant avec Salvator Issaurel et Rodolphe Plamondon. À New York, ses maîtres furent Edgar Schofield, Florence Easton et Ivan Ivantzoff. Elle débuta à Montréal en 1930 puis participa à des présentations en concert de la Canadian Opera Company de cette ville (Les Noces de Figaro en 1933, Le Roi David et Le Martyre de saint Sébastien en 1934). Grâce à Edward Johnson, elle obtint une bourse d'études de six mois à New York où elle chanta aux réseaux NBC, CBS et MBS. En septembre 1938, elle tint le rôle titre lors de trois représentations de l'opéra Évangéline de Xavier Leroux à Montréal et, en décembre de la même année, elle fit ses débuts à Carnegie Hall avec l'Orchestre philharmonique de New York. Elle fut réengagée et, en février 1939, fut soliste dans la Pastoral Symphony de Vaughan Williams sous la direction de Barbirolli. Elle donna de nombreux récitals de mélodies, notamment de Debussy et Moussorgsky et, en 1940, elle tint à Carnegie Hall le rôle de Beauty dans l'opéra Beauty and the Beast de Vittorio Giannini. À la SRC, elle participa à des auditions de L'Enfance du Christ de Berlioz, Hérodiade de Massenet, Les Enfants à Bethléem de Pierné, etc. Après son mariage en 1941, elle s'est fixée en Virginie puis en Floride, abandonnant peu à peu la carrière active.