Tim Buck

Timothy Buck, machiniste, syndicaliste et chef communiste (Beccles, Angl., 6 janv. 1891 -- Cuernavaca, Mexique, 11 mars 1973). Comme de nombreux travailleurs britanniques qualifiés, Buck émigre au Canada en 1910, en quête d'une vie meilleure.

Portrait de Tim Buck, chef du Parti communiste du Canada


Timothy Buck, machiniste, syndicaliste et chef communiste (Beccles, Angl., 6 janv. 1891 -- Cuernavaca, Mexique, 11 mars 1973). Comme de nombreux travailleurs britanniques qualifiés, Buck émigre au Canada en 1910, en quête d'une vie meilleure. Il ne tarde pas à se plonger dans la vie politique radicale de la classe ouvrière de Toronto. Plus tard, il prétendra être l'un des membres fondateurs du PARTI COMMUNISTE DU CANADA, groupe organisé lors d'une réunion secrète tenue en 1921 dans une étable près de Guelph; il deviendra vite l'un des principaux architectes de la politique de syndicalisation ouvrière du parti.

Communiste, manifestation du parti
Vancouver, Colombie-Britannique, dans les années 30 (avec la permission de la Vancouver Public Library).
Après bien des luttes contre un dirigeant du parti qui souscrit à la critique que fait Trostky de l'évolution du mouvement communiste international en 1928, et les prétendus partisans de Nikolai Bukharin en 1929, Buck devient secrétaire général du parti, poste qu'il occupera pendant 32 ans. Il publie de nombreux articles, dépliants et ouvrages. Puis, de 1932 à 1934, il se retrouve en prison et, pendant la Deuxième Guerre mondiale, son parti étant banni, il passe trois ans dans la clandestinité. En 1971, l'URSS lui décerne l'Ordre de la grande révolution d'octobre.